Cet article date de plus de huit ans.

Pas-de-Calais : levée de la vigilance orange aux crues et aux inondations

Météo France a levé lundi la vigilance orange aux crues et aux inondations pour les cours d'eau du Pas-de-Calais. La pluie continuait à tomber dans la matinée mais sans risque de crue majeure.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Maxppp)

Après les fortes pluies du
début de la semaine dernière
, Météo France, qui avait placé le Pas-de-Calais  en vigilance
orange pour les crues et les précipitations jusqu'à lundi 16h, a levé l'alerte.

"Le Pas-de-Calais
n'est plus (...) à partir de 10 heures en vigilance orange pour le
phénomène "crue-inondation pour la Liane, l'Aa, la Hem et la Lys
", indique ainsi lundi matin Météo France dans un bulletin. Aucune intervention liée aux inondations et au vent n'a d'ailleurs été réalisée par les pompiers depuis dimanche soir.

Vigiecrue précise de son côté que la décrue était toujours en cours dans les
bassins du Pas-de-Calais : dès mardi, en raison de pluies plus faibles, les niveaux des cours d'eau devraient franchement
baisser.

Pas d'intervention des pompiers depuis dimanche soir

Pourtant, ce dimanche, les autorités craignaient une remontée de certains cours d'eau du département avec l'arrivée d'une nouvelle perturbation pluvieuse. "Les niveaux des cours d'eau oscillent aux gré des passages d'averses (...). Des montées d'eau rapides pourraient à nouveau se produire sur les zones où des débordements sont déjà observés ", expliquait le site de prévision Vigicrues.

D'autant que Météo France prévoyait de nouvelles averses orageuses jusqu'à lundi midi.  "Une trentaine de maisons supplémentaires sont menacées, d'autant que le coefficient de marées n'est pas bon pour faire baisser les eaux. Pour vider le marais, on en a pour trois semaines en pompant 24h/24 ", a déclarait dimanche le maire de Guînes, Marc Médine.

Visite du ministre

Le ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier, s'était rendu sur place tôt dimanche. Ancien maire de Boulogne-sur-Mer, il a tenu à saluer le travail des équipes de secours de la ville et faire un point sur la situation. Il s'est entretenu avec le préfet du Pas-de-Calais, Denis Robin. La préfecture du département était restée en alerte, estimant alors que les nouvelles étaient "inquiétantes" .

Vendredi, une quinzaine de
personnes a été évacuée
. Selon les pompiers du
Pas-de-Calais, il n'y avait eu aucune évacuation dans la nuit de vendredi à samedi. Ils sont juste intervenus pour vider
les caves. La veille, les secours étaient intervenus à plus de 200 reprises.

Parmi les maisons inondées, celle de Christophe à Fruges. Il avoue en avoir assez de vivre "cette inquiétude des montées d'eau tous les ans aux mêmes périodes ", confiant "on ne vit plus ".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.