Manche : le littoral rétrécit et la mer se rapproche dangereusement

Le changement climatique provoque le grignotage du littoral. La mer ronge le sable. Pour éviter que des maisons soient inondées, des travaux coûteux sont en cours.

Voir la vidéo
France 3

Une plage de sable immense dans la Manche. Mais un danger guette. La mer la rogne un peu plus à chaque tempête. Une brèche dans la dune et la mer pourrait rejoindre les eaux du Havre de la Vanlée, une zone submersible à marée haute et menacer les habitations. Pour éviter le pire : réensablement, pose de clôtures et de pieux hydrauliques. Au total : 150 000 euros de travaux pris en charge à 80% par l'État.

27 communes secourues

Gouville-sur-Mer a sorti le grand jeu il y a un an. Pour 800 000 euros, la commune a installé sur des centaines de mètres un géotube rempli de sable pour protéger sa plage. Les évolutions du trait de côte sont surveillées. Derrière la dune, il y a un camping et une vaste zone économique situés au-dessous de la mer et qui pourraient être en danger. Il faut tenir, protéger les personnes et les biens. Il faut préparer une relocalisation des activités, déplacer les bâtiments, s'éloigner de la côte. C'est inconcevable pour les ostréiculteurs même si le danger est bien présent. 27 communes de la Manche font appel aux services de l'État pour parer au plus pressé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le littoral de la Manche rogné par la mer
Le littoral de la Manche rogné par la mer (France 3)