Intempéries : la vigilance orange pour crues et inondations est levée dans l'Oise, l'alerte est maintenue dans l'Eure et l'Orne

Les établissements scolaires de l'Oise pourront rouvrir jeudi, a fait savoir la préfecture.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les recherches se poursuivent le 22 juin 2021 à Beauvais (Oise) pour retrouver un jeune homme disparu. (PATRICK CAFFIN / MAXPPP)

Météo France maintient, mercredi 23 juin, la vigilance orange pour crues et inondations pour deux départements normands : l'Eure et l'Orne. Une "crue importante de la Charentonne et de la Guiel" est à craindre, prévient le service de météorologie. Les deux départements sont placés sous surveillance renforcée à partir de ce mercredi matin 6 heures et le resteront jusqu'à jeudi 6 heures. Une crue importante est déjà observée dans les rivières de la Charentonne et de la Guiel.

Les établissements scolaires vont rouvrir jeudi dans l'Oise

L'alerte orange qui concernait l'Oise est quant à elle levée. Le département repasse mercredi en vigilance jaune aux crues. A Beauvais, une personne a disparu après les orages survenus dans la nuit de lundi à mardi. Les recherches vont se poursuivre mercredi pour retrouver le jeune homme. Par ailleurs, tous les établissements scolaires rouvriront jeudi, "même si des dégâts restent à traiter", a fait savoir mardi soir la préfecture de l'Oise dans un communiqué. "Les examens se dérouleront comme prévu dans les jours qui viennent dans les collèges et lycées", assure-t-elle. L'hôpital de Beauvais rouvre également deux de ses services, la maternité et la chirurgie, mais "les blocs opératoires restent impactés par les inondations."

En déplacement dans la ville mardi, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a assuré que l'état de catastrophe naturelle serait reconnu "dans les tout prochains jours". De son côté, Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France et candidat à sa succession, a décidé mardi de suspendre temporairement sa campagne pour le second tour des élections régionales. L'élu LR demande la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle dès maintenant, a appris France Télévisions auprès de l'entourage du candidat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.