Cet article date de plus de quatre ans.

Intempéries : les dégâts de la tempête Egon en Seine-Maritime

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Intempéries : les dégâts de la tempête Egon en Seine-Martime
Article rédigé par
France Télévisions

La tempête Egon qui s'abat sur la France est d'une violence impressionnante. À Dieppe (Seine-Maritime), le vent a pu atteindre 146 km/h.

Une vitrine brisée et des fenêtres qui ont volé en éclats. Dans le centre-ville du Havre (Seine-Maritime), cette devanture n'a pas résisté à la puissance du vent. Cette nuit, jeudi 12 janvier, les rafales ont parfois dépassé les 140 km/h provoquant la chute de nombreux bateaux dans le port de la ville. Par mesure de sécurité le pont de Normandie a été fermé. Plusieurs routiers ont été pris au piège.

Une mer déchainée

À Granville, dans la Manche, cet automobiliste s'est retrouvé coincé, entouré par les flots, à proximité d'une mer déchainée. À Dieppe, le vent a franchi la barre des 100 km/h. Ce matin, vendredi 13 janvier, dans cette commune de Seine-Maritime, l'eau a recouvert une grande partie de cette aire de jeux pour enfants et les dégâts sont nombreux. En Picardie, les intempéries ont ralenti la circulation une grande partie de la soirée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.