VIDEO. "Trois hommes qui sauvaient des vies, leur épitaphe pour l'éternité" : Emmanuel Macron rend hommage aux secouristes morts lors des inondations

Le chef de l'Etat a prononcé un éloge funèbre pour saluer la mémoire des trois secouristes morts lors des inondations meurtrières dans le sud-ouest de la France.

"Vivre pour sauver d'autres vies : c'est votre quotidien, votre honneur. Je ne connais pas d'engagement plus humain." Emmanuel Macron a rendu hommage, vendredi 6 décembre, aux trois secouristes morts lors des inondations dans le sud-est de la France, dans la nuit de dimanche à lundi.  

"Ils sont morts parce qu'ils avaient fait du dévouement le choix d'une vie. Morts en mission. Pour leurs concitoyens. En ce jour de deuil, c'est toute la nation qui pleure la disparition de trois de ses enfants", a dans un éloge funèbre le président de la République. "Trois hommes qui sauvaient des vies, leur épitaphe pour l'éternité."

"Professionnalisme et humanité"

"Jean Garat était un pilote d'une immense bravoure et d'un grand talent. Il faisait partie de ces hommes que l'appel du devoir jamais ne quitte (...) considéré par les plus jeunes comme un modèle de professionnalisme et d'humanité", a notamment déclaré le chef de l'Etat. "Michel Escalin mettait ses compétences au service de la sécurité civile. (...) C'était aussi un camarade aimé qui prodiguait partout son éocute bienveillante, sa gentillesse chaleureuse, sa joie de vivre communicative."

Puis il s'est exprimé au sujet de Norbert Savornin : "S'il servait désormais dans le centre de secours de Martigues, il demeurait une figure de Marignane. Les sapeurs pompiers de ces deux communes avaient tous croisés un jour ou l'autre cette figure altière d'homme de courage. Il laisse une épouse et deux enfants."

Emmanuel Macron, le 6 décembre 2019, lors d\'une cérémonie d\'hommage pour les trois secouristes morts en intervention lors des inondations dans le sud-est, à Nimes (Gard). 
Emmanuel Macron, le 6 décembre 2019, lors d'une cérémonie d'hommage pour les trois secouristes morts en intervention lors des inondations dans le sud-est, à Nimes (Gard).  (SYLVAIN THOMAS / AFP)