Intempéries : à Biot, un mois après

Une équipe de France 3 s'est rendue à Biot, un mois après les intempéries meurtrières.

France 3

À Biot (Alpes-Maritimes), les dégâts causés par les violentes intempéries du mois dernier sont encore visibles. Une équipe de France 3 a rencontré un couple de sinistrés qui ne pourra plus jamais vivre dans son mobil-home. Tout sera rasé. Ils logent provisoirement chez des amis, eux aussi sinistrés. "On a d'abord regardé si c'était habitable pour nous. Si ça l'était pour nous, ça l'était pour les autres", témoigne Marcel Saba. Ici, un habitant sur trois a été touché par la catastrophe.

Le système D

Dévastée, la verrerie de Biot a réussi à rouvrir partiellement, mais l'atelier de production est lui totalement à l'arrêt. "On va bidouiller quelque chose pour pouvoir faire repartir la production", commente Anne Lechaszinski PDG de la verrerie. Pour elle, impossible d'attendre 6 mois et la livraison des nouveaux fours. Les salariés sont à pied d'oeuvre pour nettoyer. Ici, personne n'est au chômage technique, l'assurance leur versera leur salaire. Dans ce site industriel, les touristes ont été deux fois moins nombreux durant les vacances de la Toussaint.

Le JT
Les autres sujets du JT
Familles et voisins s\'affairent pour nettoyer les jardins ravagés par les pluies torrentielles tombées le 3 octobre 2015, à Biot (Alpes-Maritimes).
Familles et voisins s'affairent pour nettoyer les jardins ravagés par les pluies torrentielles tombées le 3 octobre 2015, à Biot (Alpes-Maritimes). (MAXPPP)