Inondations : les rats se font plus visibles à Paris

Conséquence des inondations, les rongeurs, d'habitude cachés, ont fait surface dans les rues de Paris, provoquant la frayeur et le dégoût des habitants.

FRANCE 2

Ce dératiseur a été appelé en urgence par le concierge de l'immeuble, par précaution. Mais, y a-t-il vraiment plus de rats en cette période de crue, dans les parcs ou les caves de la capitale ? Les rats, piégés par les eaux, vont bien chercher à fuir, à remonter des sous-sols, apeurés. Mais, au final, selon ce spécialiste, ils seront moins nombreux. "La crue va noyer les petits, les vieux et les faibles", explique Pierre Falgayrac, de l'association Hyform, "seuls les plus résistants pourront s'échapper de l'inondation, mais ils vont devenir SDF. Il y en aura moins, mais on les verra davantage."

Autre problème : les poubelles ouvertes et les travaux

Pas de quoi rassurer les éboueurs, qui se plaignent de la prolifération des rongeurs, y compris dans les quartiers les plus fréquentés. La Mairie de Paris s'en préoccupe : un parc de la ville est même fermé pour un mois, car depuis deux ans, les rongeurs sortent de plus en plus. Autre problème : les poubelles ouvertes ou les travaux, de plus en plus nombreux, qui poussent les trois millions de rats parisiens a sortir des sous-sols.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des rats tentent de fuir la crue de la Seine, le 2 juin 2016, à Paris. 
Des rats tentent de fuir la crue de la Seine, le 2 juin 2016, à Paris.  (MAXPPP)