Inondations : les drames se répètent dans le Sud-Est

Après les intempéries qui ont frappé le Sud-Est à deux reprises en dix jours, le bilan est lourd. Lundi 2 décembre, dans l'après-midi, le corps d’une femme de 35 ans dont la voiture a été emportée par les flots a été retrouvé à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence).

France 2

Le sort semble s’acharner sur les mêmes populations, sur les mêmes villages. Pas un mètre carré n’y a échappé. Lotissement, exploitations agricoles, routes… L’eau boueuse a envahi toute la plaine de l’Argence. Le scénario est le même que celui de la semaine dernière. Le Var et les Alpes-Maritimes viennent de vivre un deuxième week-end cauchemardesque. À Cannes (Alpes-Maritimes), la montée des eaux a été brutale, des voitures ont été balayées comme des simples jambons. On dénombre six morts en deux jours, et lundi 2 décembre au soir, encore une disparue. Deux victimes avaient pris leur voiture alors que l’eau était au plus haut.

La décrue tarde encore

Toute la nuit, les pompiers ont dû braver des torrents de boue. Bien souvent, ils viennent secourir les habitants avec les moyens du bord : une poubelle a servi de brancard. Des pluies diluviennes, mais très localisées, se sont abattues sur des sols déjà détrempés par des précipitations monstres du week-end dernier. Résultat, le matin, les eaux ont bien du mal à s’évacuer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture sur un parking, le 24 novembre 2019, à Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes), 
Une voiture sur un parking, le 24 novembre 2019, à Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes),  (FREDERIC DIDES / HANS LUCAS / AFP)