Cet article date de plus de trois ans.

Inondations : la galère des sinistrés

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Inondations : la galère des sinistrés
Article rédigé par
France Télévisions

Dans plusieurs départements d'Ile-de-France, les étendues d'eau s'étalent à perte de vue. De quoi bouleverser le quotidien des habitants, contraints de s'adapter.

Vivre malgré tout. Dans plusieurs communes d'Ile-de-France, les sinistrés s'organisent malgré les dégâts causés par les intempéries. À Crosne (Essonne), Michel vit sa deuxième crue en l'espace de deux ans. "Pour l'instant, on est un petit peu en dessous de 2016. Mais le résultat est le même à chaque fois", concède-t-il à bord de sa chaloupe. De l'autre côté d'une allée entièrement inondée, un couple refuse de quitter la maison achetée par la famille en 1926. "On a subi, à peu près, une vingtaine de crues depuis qu'on est là", déclare le mari. À la fin des années soixante, ils ont reconstruit leur domicile sur pilotis.

Un millier de personnes évacuées*

La crue bouleverse le quotidien de nombreux habitants. De quoi provoquer également beaucoup de stress. "Les premiers jours, la nuit, on ne dort pas très bien. Et puis les jours passent et on commence à s'habituer", concède Gregory. Dans certaines rues, les dégâts restent spectaculaires. En Ile-de-France, plus d'un millier de personnes ont été évacuées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.