Inondations : la décrue s'annonce longue

En plateau, le journaliste de France 2, Nicolas Chateauneuf, fait le point sur la crue qui touche plusieurs départements autour des bassins de la Seine, de la Marne, de la Saône et du Loing.

Alors que la Seine a atteint son pic de crue ce lundi 29 janvier à Paris, la décrue s'annonce elle aussi très lente. "À Paris, les deux dernières semaines, l'eau est montée en moyenne de 22 centimètres par jour, alors qu'il y a deux ans, c'était en cinq jours seulement, et au rythme d'un mètre par jour", rappelle le journaliste de France 2, Nicolas Chateauneuf, en plateau.

Des pluies record

Une crue qui est commandée par la Marne. "Elle alimente la Seine, mais sa pente est très douce, l'eau s'écoule très lentement et donc elle s'étale très lentement. Mais ça veut aussi dire que la décrue va durer au moins 15 jours, si bien sûr la pluie ne revient pas", explique le journaliste. Des épisodes pluvieux qui sont historiques cet hiver. "Selon Météo France, à Paris, il faut remonter à 1935 pour dénicher des pluies aussi fortes en décembre et en janvier. Et sur toute la France, c'est tout simplement un record depuis le début des relevés nationaux il y a 60 ans", conclut Nicolas Chateauneuf.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue de Paris, près de Notre-Dame, réalisée le 28 janvier 2018. 
Vue de Paris, près de Notre-Dame, réalisée le 28 janvier 2018.  (CHEN YICHEN / XINHUA / REUTERS)