Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Quimperlé soulagée par l'arrêté de catastrophe naturelle

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
ROMUALD BONNANT, CENDRINE RUAUX - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Dans cette ville du Finistère, les sinistrés vont pouvoir entamer les travaux de rénovation, trois mois après les inondations.

Quimperlé (Finistère), les habitants ont encore en tête, trois mois après, les quatre crues successives, les longues semaines passées les pieds dans l'eau, les immeubles endommagés et les pertes subies par les commerçants. Mais la remise en état de Quimperlé et des autres villes touchées par les inondations de cet hiver va pouvoir démarrer, car un arrêté de reconnaissance de catastrophe naturelle a été publié au Journal officiel, dimanche 18 mai.

La catastrophe naturelle reconnue dans 17 départements 

L'arrêté concerne les communes balayées par des inondations, coulées de boues et grandes vagues survenues notamment en février dernier, en Bretagne. Le texte concerne les 17 départements suivants : Alpes-Maritimes, Côtes-d'Armor, Finistère, Corse-du-Sud, Haute-Garonne, Gers, Ille-et-Vilaine, Landes, Loir-et-Cher, Maine-et-Loire, Morbihan, Moselle, Orne, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Var, Réunion.

La reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle permet aux sinistrés qui n'ont pas d'assurance contre les crues d'être tout de même indemnisés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inondations en Bretagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.