Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Grabels, un village de l'Hérault dévasté par les inondations

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
AMELIE DELLOYE, CARINE ALAZET, JULIETTE MORCH - FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans cette commune de la périphérie de Montpellier, des pluies diluviennes se sont abattues hier soir, et les habitants ont vu déferler une vague de 2,50 mètres. Reportage.

Des voitures perchées dans les arbres, des routes défoncées : les dégâts des inondations de la nuit du 6 octobre sont impressionnants dans certaines communes de l'Hérault. Une vague de 2 m 50 a ainsi déferlé sur la ville de Grabels, 6 500 habitants, dans la périphérie de Montpellier, où s'est rendue une équipe de France 3.

Une simple vigilance jaune pour les crues, lundi soir

Les habitants n'ont pas vu venir des inondations d'une telle ampleur. Et pour cause : si l'Hérault était en vigilance orange pour les orages, lundi soir, cette vigilance n'était que jaune pour les crues. "On s'attendait à un peu d'eau, mais pas à ce niveau-là", confie un riverain. "Même pas la peine de nettoyer" sa maison, estime un autre habitant, découragé : "Elle n'est plus habitable, il faut tout détruire. (...) Il n'y a plus qu'à partir."

Les inondations ont été très localisées, avec de très fortes précipitations (l'équivalent de plus de deux mois en quelques heures) concentrées sur quelques kilomètres carrés dans les secteurs de Grabels et de Juvignac, dans la périphérie de Montpellier. Les intempéries n'ont heureusement pas fait de victimes. Mardi matin, l'eau s'était retirée, et la vigilance orange a été levée dans l'Hérault comme dans le Var et le Gard.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.