Cet article date de plus de neuf ans.

Décrue en vue à Troyes

"Sur l'agglomération troyenne, le plateau de crue est désormais atteint et la situation est stable", indique la préfecture de l'Aube.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dans le village de Buchères, près de Troyes (Aube), le 7 mai 2013. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

La situation se stabilise sur le front des crues, notamment dans l'agglomération de Troyes (Aube), menacée depuis lundi par des inondations dues à la crue de la Seine. "Sur l'agglomération troyenne, le plateau de crue est désormais atteint et la situation est stable même si (...) les remontées de nappe sont toujours visibles", a indiqué la préfecture de l'Aube dans un communiqué, jeudi 9 mai.

Pour le maire de Troyes, François Baroin, ce plateau annonçe "l'amorce prochaine d'une lente décrue"Selon lui, la vigilance doit être maintenue jusqu'à jeudi soir avant une réévaluation des moyens matériels et humains mobilisés pour faire face à la menace d'inondations.

Les habitants de Troyes ont donc passé la nuit au sec, "la situation n'ayant pas beaucoup évolué dans la nuit", selon les pompiers. Depuis mardi, la zone inondée se trouve pour l'essentiel autour de la commune rurale de Buchères, au sud de Troyes, où le niveau de l'eau a encore monté de plusieurs centimètres en début de nuit.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.