Cet article date de plus d'un an.

Birmanie : au moins 113 morts dans un glissement de terrain

Les recherches ont dû être suspendues en raison des pluies diluviennes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des pompiers tentent de porter secours à des mineurs emportés par un glissement de terrain causé par la mousson, le 2 juillet 2020 à Hpakant, en Birmanie. (HANDOUT / MYANMAR FIRE SERVICES DEPARTMENT / AFP)

La mousson a fait de nouvelles victimes. Les corps de 113 mineurs ont été extraits de la boue après un glissement de terrain qui s'est produit dans des mines de jade, dans le nord de la Birmanie. "Les mineurs ont été emportés par un torrent de boue provoqué par d'importantes averses. Jusqu'ici, nous avons trouvé un total de 113 corps", ont écrit les pompiers sur leur page Facebook mercredi 1er juillet. Les recherches ont du être suspendues en raison de pluies diluviennes, selon la police locale.

ဖားကန့်မြေပြိုကျမူ ထပ်မံရရှိသတင်း ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ (၁၁ ၁၀) အချိန်တွင် သေဆုံးသူ(၃၇)ဦးနှင့် (၁၂ ၀၅)အချိန်တွင်...

Publiée par Myanmar Fire Services Department sur Mercredi 1 juillet 2020

Chaque année, des dizaines de mineurs à la recherche de pierres précieuses trouvent la mort dans des accidents dus à des conditions de travail périlleuses, particulièrement en période de mousson. Les victimes sont souvent issues de communautés ethniques défavorisées qui opèrent quasi-clandestinement dans d'anciennes mines laissées à l'abandon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.