Aube, Meuse ou Aveyron : attention aux inondations

Plusieurs cours d'eau sont placés sous surveillance ce mardi 9 janvier par crainte d'inondations. Le pic de crue de la Seine devrait être atteint dans 24 heures.

Voir la vidéo
France 2

L'image est belle et effrayante à la fois. Une cascade se déverse dans un village de l'Aveyron après les fortes pluies sur le département. Un peu partout en France, les cours d'eau prennent leurs aises, comme à Bonny-sur-Loire (Loiret), où le niveau de l'eau ne cesse de monter avec un pic à 3,10 mètres prévu ce mardi après-midi. Par mesure de sécurité, certains ponts ont été fermés ou restreints à la circulation. Les bateliers sont vigilants aussi.

Dans le noir et sans chauffage

Même état des lieux à Bar-sur-Seine (Aube), où l'eau recouvre entièrement le parking d'un supermarché. Des habitants sont privés d'électricité ou de chauffage. La municipalité de Reims doit attendre la décrue pour estimer le montant des dégâts matériels. À Regnéville-sur-Meuse (Meuse), la route principale est totalement impraticable. Dans toutes ces zones placées en vigilance jaune, la crue risque de produire des débordements ou une montée rapide et dangereuse des eaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
La crue de la Seine, le samedi 6 janvier à Paris.
La crue de la Seine, le samedi 6 janvier à Paris. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)