VIDEO. Ouragan Maria, l’appel à l’aide déchirant de la maire de San Juan à Porto Rico

Carmen Yulin Cruz, la maire de San Juan, capitale de Porto Rico très durement frappée par l’ouragan Maria, a éclaté en sanglots à la télévision le 26 septembre.

"Je sais que les politiques ne doivent pas pleurer, déclarait les larmes aux yeux la maire de la capitale dévastée de Porto Rico le 26 septembre. Et surtout pas à la télévision."

Donald Trump a été ardemment critiqué pour n’avoir, pendant le week-end, pas tweeté une seule fois sur la catastrophe qui a touché les Portoricains le matin du 20 septembre.

L’aide humanitaire se fait attendre, et la population de l’île, à nationalité américaine, craint que le président américain ne fasse passer leur "dette" avant l’aide d’urgence. "On ne fait pas passer la dette avant les humains", a réagi Carmen Yulia Cruz.

"Crise humanitaire"

 "Nous sommes confrontés ici à une crise humanitaire, annonce la maire d’une voix étranglée. (…) Et notre plus grande peur est que nous ne puissions pas aider tout le monde à temps."

Elle donne l’exemple d’une panne d’essence à cause de laquelle deux personnes sont mortes, dans un hôpital où "il n’y a [même] pas de respirateur artificiel".

Carmen Yulin Cruz prévient, dans son appel à l’aide, que les conséquences peuvent être dramatiques sans réponse adaptée à la situation du territoire : "Il y aura des centaines de morts."

porto rico
porto rico (BRUT)