Ouragan Maria : quelles sont les mesures prises par le gouvernement ?

En direct de la place Beauvau à Paris, Thierry Curtet revient sur l'anticipation du passage de ce nouvel ouragan Maria.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Deux semaines après l'ouragan Irma, le gouvernement avait anticipé le passage de Maria en Guadeloupe ainsi qu'en Martinique. Une cellule de crise avait été activée. "Avant le passage du premier cyclone qui a frappé les Antilles, la sécurité civile avait déployé environ une soixantaine de personnes. Ils sont aujourd'hui 4 000. Ils peuvent être redéployés à tout moment. C'est évidemment un atout pour les secours à venir", rapporte Thierry Curtet, en direct de la place Beauvau à Paris.

La population sensibilisée depuis Irma

"Cette fois-ci, pour la Guadeloupe et la Martinique, une centaine d'hommes a été envoyée préventivement par la sécurité civile pour organiser les secours. Il faut dire aussi que la Guadeloupe et la Martinique sont des îles très différentes. Elles sont beaucoup plus grandes, elles disposent de moyens de sécurité, des moyens en hommes et en pompiers beaucoup plus importants justement pour prévenir les ouragans", poursuit le journaliste de France 2 qui estime que le passage du premier événement cyclonique a aussi eu pour effet de sensibiliser la population aux consignes de mise à l'abri.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ouragan Maria est désormais de catégorie maximale 5, devenant \"potentiellement catastrophique\", selon le Centre national des ouragans (NHC) américain.
L'ouragan Maria est désormais de catégorie maximale 5, devenant "potentiellement catastrophique", selon le Centre national des ouragans (NHC) américain. (HO / NOAA/RAMMB / AFP)