Saint-Martin : un réseau téléphonique et internet d'urgence par satellite sera déployé dans quelques heures

Selon le président de l'ONG Télécoms sans frontières, Jean-François Cazenave, trois personnes "se dirigent vers Saint-Martin avec l'ensemble de [leurs] équipements" pour établir un réseau satellitaire destiné en priorité "aux acteurs de l'urgence".

Des habitants de l\'île de Saint-Martin tentent de téléphoner, près d\'une antenne relais, le 7 septembre 2017.
Des habitants de l'île de Saint-Martin tentent de téléphoner, près d'une antenne relais, le 7 septembre 2017. (LIONEL CHAMOISEAU / AFP)

Les premiers membres de l'équipe de l'ONG Télécoms sans frontières, chargés d'établir un réseau de télécommunications d'urgence à Saint-Martin, doivent arriver lundi 11 septembre à la mi-journée (heure de Paris) sur l'île, a affirmé Jean-François Cazenave, son président, lundi sur franceinfo.

Le réseau téléphonique fixe, mobile et internet habituel de Saint-Martin a été complètement détruit par le passage de l'ouragan Irma.

Un réseau satellitaire destiné en priorité "aux acteurs de l'urgence"

"Nos équipes sont à Point-à-Pitre depuis maintenant quatre jours, elles sont en mer et vont arriver à Saint-Martin d'ici quelques heures lundi", a dit Jean-François Cazenave.

"Nous avons trois personnes, qui sont sur une barge, qui se dirigent vers Saint-Martin avec l'ensemble de nos équipements et nous avons du personnel qui est toujours en stand-by à Point-à-Pitre (Guadeloupe)", a précisé le président de cette ONG, qui depuis 20 ans établit des réseaux de télécommunications d'urgences dans de nombreux pays du monde.

Le réseau satellitaire, qui peut être déployé "en moins d'une heure" sitôt les équipes arrivées à Saint-Martin, sera destiné en priorité "aux acteurs de l'urgence", autorités et ONG en charge de coordonner les secours et la reconstruction.

Ce réseau permettra aussi d'établir "des zones wifi"

Selon lui, en matière de communication "seul le réseau satellitaire et notamment les réseaux Inmarsat et Eutelsat, permettent une réelle réponse. Y compris quand un réseau terrestre n'est pas complètement détruit, il est obligatoirement saturé". Alors qu'avec "un réseau satellitaire, il n'y a pas de risque de saturation pour les communications d'urgence" souligne t-il.

Ce réseau permettra aussi d'établir "des zones wifi" et des liaisons téléphoniques à destination des habitants de Saint-Martin, qui pourront utiliser ces lignes pour donner de leurs nouvelles à leurs proches.

La localisation des ces futures zones wifi n'a pour l'instant pas été précisée.