Après Sandy, Cuba et Haïti appellent à l'aide

Particulièrement touchés par le passage de l'ouragan, le 25 octobre, les deux pays ont besoin de l'aide internationale pour se nourrir et se reconstruire. 

Des habitants de la capitale haïtienne, Port-au-Prince, tentent de traverser une rue inondée, le 25 octobre, après le passage de l\'ouragan Sandy. 
Des habitants de la capitale haïtienne, Port-au-Prince, tentent de traverser une rue inondée, le 25 octobre, après le passage de l'ouragan Sandy.  (THONY BELIZAIRE / AFP)

SANDY – Les pays frappés par l'ouragan Sandy n'ont toujours pas pansé leurs plaies, notamment Haïti, Cuba et la Jamaïque. Le secteur agricole a été particulièrement touché et les besoins humanitaires sont immenses. La France a décidé mardi 6 novembre de débloquer une aide d'urgence de 220 000 euros pour ces trois pays particulièrement affectés.

En Haïti, urgence alimentaire dans un pays déjà meurtri

L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le gouvernement haïtien ont tous deux lancé un appel aux donateurs, mardi 6 novembre, pour obtenir une aide de 74 millions de dollars (57 millions d'euros) sur les douze prochains mois. Le Programme alimentaire mondial de l'ONU (PAM) a également réclamé en urgence 20 millions de dollars (16 millions d'euros).

La nourriture n'est pas la seule inquiétude sur place. "Après le passage de l'ouragan Sandy, nous avons enregistré une recrudescence du choléra suite aux inondations, alors que de nombreux centres de traitement de la maladie ont été détruits ou endommagés", a expliqué le docteur Ronald François, coordonnateur national pour la lutte contre le choléra.

Sandy a causé la mort de 50 personnes en Haïti et 20 000 habitants ont perdu leur domicile. Un coup dur supplémentaire alors que 350 000 Haïtiens dorment toujours dans la rue depuis le grand séisme de 2010.

A Cuba, des rations de nourriture vont être distribuées

Le PAM va aider quelque 500 000 sinistrés dans la région de Santiago de Cuba, dans le sud-est de l'île. "L'ouragan Sandy a été la catastrophe la plus grave depuis 50 ans à Santiago de Cuba", selon la porte-parole Elisabeth Byrs. De leur côté, les autorités du pays ont demandé à l'ONU de fournir une assistance alimentaire. "Une ration d'un mois va être distribuée à un demi-million de sinistrés".

Sandy a fait 11 morts lors de son passage, le 25 octobre. Selon La Havane, 200 000 maisons ont été endommagées et 3 millions de personnes ont été touchées par l'ouragan.