Réchauffement climatique : retour sur 30 ans de prédictions du GIEC

Créé en 1988, le GIEC a produit de nombreuses études pour estimer les conséquences du réchauffement climatique. Depuis trente ans, les scénarios empirent.

Voir la vidéo

Le GIEC est créé en 1988. Le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat a une mission : mettre la science au service de la lutte contre le changement climatique avec plus de 800 experts et plus de 20 000 études. Le premier rapport date de 1990. À cette époque, le GIEC juge que les activités humaines sont probablement responsables du réchauffement climatique. Aujourd'hui, les experts du climat en sont sûrs à 95%.

Limiter la hausse de température à +1,5°C

En 1990, le GIEC prévoyait que la température globale moyenne pourrait augmenter de +1°C en 2025. Aujourd'hui ces prévisions sont dépassées. Selon les scénarios la hausse de température varierait de +1,5 à +4,5°C d'ici 2100. En 1990, l'élévation de la mer prévue est de 20 à 65 centimètres pour la fin du siècle. Là aussi, l'évaluation a été revue à la hausse. Désormais les scientifiques tablent sur une augmentation moyenne de 26 à 98 centimètres d'ici à 2100. Prochain défi du GIEC : produire un rapport spécial pour limiter l'augmentation de la température à +1,5°C.

Le réservoir asséché d\'Anqiu en Chine, le 26 mars 2015.
Le réservoir asséché d'Anqiu en Chine, le 26 mars 2015. (MAXPPP)