Neige acheminée par hélicoptère : le président de Haute-Garonne convoqué par Elisabeth Borne

Convoqué par Elisabeth Borne après un transport de neige par hélicoptère, le président du conseil départemental de Haute-Garonne assume. "Si vous parlez du bilan carbone de la station, cette année il sera meilleur qu'en 2019", a-t-il réagi.

Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, à Paris, le 11 décembre 2019.
Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, à Paris, le 11 décembre 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le président du Conseil départemental de la Haute-Garonne, Georges Méric (PS), est convoqué jeudi 20 février à Paris par la ministre de la Transition écologique, rapporte France Bleu Occitanie. Elisabeth Borne avait vivement critiqué l'opération de transport de neige par hélicoptère dans la station de ski de Luchon-Superbagnères.

D'autres acteurs de ce dossier polémique seront également convoqués jeudi en fin d'après-midi, notamment l'ANEM (Association des Elus de Montagne), France Montagne, Domaine Skiable et la Compagnie des Alpes.

"Nous avons voulu sauver de l'emploi, je le revendique" 

Au micro de France Bleu Occitanie, Georges Méric tacle Elisabeth Borne."Avant de faire des commentaires plus ou moins adaptés, j'invite la Ministre à venir à Luchon voir ce que ça représente. On n'a pas enneigé une piste, mais un remonte-pente d'enfants. On a déplacé moins de deux semi-remorques de neige. Si vous parlez du bilan carbone de la station, cette année il sera meilleur qu'en 2019, puisque nos dameuses ne travaillent pas. Nous avons voulu sauver de l'emploi, je le revendique. L'image d'un hélicoptère qui transporte de la neige peut faire enrager certaines personnes mais elle a peut-être voulu faire une opération politique", a réagi celui qui est aussi président du syndicat mixte Haute-Garonne Montagne.