Mont-Blanc : un glacier menace de se détacher

C’est l’une des conséquences du réchauffement climatique. Les glaciers fondent dans la partie italienne du massif du Mont-Blanc. Sur la commune de Courmayeur, un bloc de glace de 500 000 m3 menace de s’effondrer.

France 3

La fracture fait désormais plusieurs mètres, et elle s’élargit en permanence. Le glacier est coupé en deux. Sa partie basse, grande comme un terrain de football, est désormais en équilibre très instable. 500 000 m3 d’eau et de glace qui peuvent à tout moment s’effondrer sur la vallée.

Le décrochage est impressionnant

Des capteurs fixes permettent de suivre le parcours des blocs de glace. En quelques semaines, le décrochage est impressionnant. Cela fait plus d’un an que le glacier est suivi par les scientifiques. Des appareils de mesure installés sur le versant d’en face ont repéré l’accélération du phénomène. "C’est ici la meilleure position pour avoir une séquence régulière d’images et ainsi mesurer le déplacement du glacier, notamment dans ses dimensions verticales", explique Daniele Giordan, du centre italien de surveillance géologique.

Le JT
Les autres sujets du JT
C’est l’une des conséquences du réchauffement climatique. Les glaciers fondent dans la partie italienne du massif du Mont-Blanc. Sur la commune de Courmayeur, un bloc de glace de 500 000 m3 menace de s’effondrer.
C’est l’une des conséquences du réchauffement climatique. Les glaciers fondent dans la partie italienne du massif du Mont-Blanc. Sur la commune de Courmayeur, un bloc de glace de 500 000 m3 menace de s’effondrer. (France 3)