Un coup de froid va toucher l'ensemble de la France cette semaine

Une descente d'air froid en provenance du Nord fera chuter les températures dont les minimales seront comprises entre -2 et 7 °C du nord au sud et jusqu'à 10 °C près de la Méditerranée. 

Le frond de mer à Marseille (Bouches-du-Rhônes), le 21 mars 2018. 
Le frond de mer à Marseille (Bouches-du-Rhônes), le 21 mars 2018.  (BORIS HORVAT / AFP)

C'est le moment de ressortir les doudounes ! Après le passage de la tempête Amélie, c'est désormais un froid (relatif) qui va s'abattre sur l'Hexagone dès lundi 11 novembre. La Chaîne météo prévoit un temps très agité toute la semaine avec des températures peu habituelles pour cette période de l'année. "Cette semaine, nous passons sous l'influence d'un vaste système dépressionnaire", indique Gilles Matricon, météorologue à La Chaîne météo, avec "un vent du Nord froid et humide [qui] apportera beaucoup de pluie, de vent et de neige à moyenne altitude"

Sur l'ensemble de la semaine, les températures minimales "seront comprises entre -2 et 7 °C du Nord au Sud, jusqu'à 10 °C près de la Méditerranée" tandis que "l'après-midi, les maximales évolueront de 5 à 8 °C dans l'Est, de 9 à 11 °C en allant vers l'Atlantique et 12 à 13 °C en moyenne autour de la Méditerranée". 

Toute la semaine, les températures moyennes se situeront entre 2 et 5 °C en-dessous des moyennes de saison. 

Vents violents et fortes chutes de neige en altitude  

La fraîcheur va s'accentuer au fil de la semaine, comme le montre cette animation avec, dès jeudi, "une période de très mauvais temps [qui] s'installe durablement à cause du creusement d'une dépression très active avec de fortes pluies et des vents parfois violents dans l'Ouest". Cette météo très agitée atteindra les régions de l'Est et notamment le Sud-Est vendredi. 

La Chaîne météo annonce qu'un "épisode de vents violents, voire tempétueux est également à redouter sur les régions atlantiques et celles de la Méditerranée" et de grandes quantités de neige pourraient tomber sur les Pyrénées et les Alpes, dès 1 000 mètres d'altitude.

Pas une "vague de froid" pour autant

Contrairement à ce que nous avions écrit dans un premier temps, ce phénomène peut être qualifié de "coup de froid", et non de "vague de froid". "Une vague de froid est un épisode de temps froid caractérisé par sa persistance, son intensité et son étendue géographique, rappelle Météo France. On parle de vague de froid lorsque l'épisode dure au moins deux jours et que les températures atteignent des valeurs nettement inférieures aux normales saisonnières de la région concernée."

Ici, "la période de temps froid que nous allons connaître est tout à fait normale pour une mi-novembre", estime La Chaîne météo. Gilles Matricon précise que la chute des températures sera limitée par les nuages nocturnes et qu'"aucun risque de fortes gelées n'est prévu en plaine".