Météo : une douceur exceptionnelle

Les températures particulièrement douces affolent la nature, à tel point que les fleurs et les légumes sortent. Le point avec France 3.

FRANCE 3

Partout en France, c'est une douceur étonnante pour un mois de décembre qui se fait ressentir depuis plusieurs semaines déjà. "Il peut y avoir quelques arbustes qui vont fleurir, parce qu'il y a eu une période de froid, donc de repos, et derrière une période de douceur donc la plante croit que c'est le printemps", commente un jardinier lillois. Pour les légumes, c'est pareil, ils sont déboussolés. Tomates, navets et radis ont déjà montré le bout de leur nez. Et à Tarbes (Hautes-Pyérénées), c'est toujours l'affluence en terrasse, à moins d'une semaine de Noël.

Une persistance remarquable

De telles températures en décembre n'ont été connues qu'en 2000 et 1934, mais cette année, la douceur s'éternise. "Il y a une persistance de ce flux de sud-ouest à perte de vue", explique Joël Collado, prévisionniste à Météo France. "On a une très très grande période de grande douceur qui se met en place. On ne bat pas de records de températures maximales (...), mais ça dure, ça dure, depuis pratiquement le mois d'octobre", poursuit-il. Le phénomène touche l'ensemble de l'Europe du Nord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme s\'expose au soleil dans les jardins du Palais Royal à Paris, le 30 juin 2015.
Une femme s'expose au soleil dans les jardins du Palais Royal à Paris, le 30 juin 2015. (CAROLINE GARDIN / AFP)