Météo : de la fraîcheur et de la pluie... A quoi faut-il s'attendre au mois d'août ?

Le temps devrait être plus clément dans le sud de la France. En revanche, il s'agirait de prévoir un pull et un parapluie dans la partie nord.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Une touriste se dirige vers la plage avec un parapluie, le 22 juillet 2023, à Zinnowitz (Allemagne). (STEFAN SAUER / DPA / AFP)

Alors que l'Europe a connu des températures record ces dernières semaines, causées par le réchauffement climatique, la météo sur la moitié nord de la France s'annonce maussade lors de la première quinzaine d'août. Hauts-de-France, Grand Est, Bretagne, Normandie... Voici ce qui attend les habitants et les vacanciers de ces régions pour les prochains jours.

Et la météo s'annonce malheureusement "fraîche, parfois pluvieuse" durant la première semaine d'août, selon Météo-France. "Actuellement, les températures sont à peu près de saison, mais dans les prochains jours, on va passer 3 à 5°C en dessous des normales de saison dans la moitié nord", abonde Jérome Cerisier, météorologue chez Weather Solutions. "Il est probable qu'on ne dépasse pas les 20°C dans le Nord-Est et 25°C dans le reste de la partie nord."

"Ce n'est pas pour ça que l'été est fini. Le beau temps pourrait revenir plus tard."

Jérôme Cerisier, météorologue

à franceinfo

"On a quelques signaux qui peuvent suggérer une première tendance au retour des normales de saison à la fin du mois", estime avec précaution le prévisionniste.

Dans le sud de la France en revanche, les touristes devraient pouvoir profiter de la plage sans pull ni parapluie. "Près de la Méditerranée, on va conserver de fortes chaleurs au moins jusqu'à jeudi avec des températures autour de 30°C. Le week-end prochain, on aura une légère baisse avec 28-29°C", prévoit le météorologue.

Un temps inhabituel depuis que la planète s'est réchauffée

En plus des températures plus basses que la normale, la moitié nord de la France devrait être bien arrosée. "Le temps sera instable. Sur la partie nord-est, on aura entre 70 et 90 mm de pluie, soit l'équivalent d'un mois de pluie, entre lundi et le début de la semaine suivante", explique Jérome Cerisier. "Sur le reste de la partie nord, on aura plutôt 30 à 50 mm en une semaine, l'équivalent de 15 jours de précipitations normales." Le prévisionniste alerte également sur de "forts coups de vent mercredi et jeudi, en Bretagne et en Normandie".

Dans le contexte du réchauffement climatique et des températures de plus en plus souvent au-dessus des normales de saison, cet épisode de temps maussade "devient quelque chose de notable, d'inhabituel", commente Jérome Cerisier.

"Avant, ces épisodes étaient habituels, mais on s'est déshabitué."

Jérôme Cerisier, météorologue

à franceinfo

De fait, comme le montre notre tableau de bord quotidien, les températures dans l'Hexagone ont été supérieures aux moyennes observées par le passé, quasiment sans interruption depuis la mi-mai.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.