Japon : un déluge provoque une coulée de boue meurtrière

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Japon : une coulée de boue meurtrière causée par un déluge
France 2
Article rédigé par
Constantin Simon, H. Puffeney, P. Brame - France 2
France Télévisions

La petite ville côtière d'Atami, près de Tokyo, au Japon, a été frappée par un gigantesque glissement de terrain, samedi 3 juillet. Après trois jours de pluies incessantes, un torrent de boue est parti des montagnes et a tout détruit sur son passage, faisant deux morts et une vingtaine de disparus.

Un torrent de boue a dévasté la ville d'Atami, au sud-ouest de Tokyo (Japon), samedi 3 juillet. Après plusieurs jours de pluies incessantes, une immense vague est soudainement descendue des montagnes et a dévalé 600 mètres à travers les rues, emportant les habitations, les voitures et poteaux électriques sur son passage. Ce gigantesque glissement de terrain a même surpris les pompiers venus évacuer la zone. Au moins deux personnes sont mortes et une vingtaine d'habitants sont toujours portés disparus. Les secours continuent les recherches, aidés par l'armée japonaise. 

Un déluge sur une terre fragile

Quelques heures après le désastre, alors que la ville est toujours enlisée sous plusieurs mètres de terre, les habitants sont choqués. De nombreuses routes sont impraticables et 3 000 personnes sont toujours sans électricité, samedi soir. "Imaginez, en trois jours, il a plu ici plus qu'en un mois de juillet normal. Ce déluge s'est abattu sur un sol déjà fragile, une terre volcanique, et la ville est vraiment construite à flanc de montagne avec énormément d'immeubles, on a sans doute peut-être trop construit ici" explique Constantin Simon, correspondant au Japon pour France 24. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.