"J'ai reçu un accueil glacial" : le climatologue Jean Jouzel revient sur son passage à l'université d'été du Medef et tacle le patron de Total

Patrick Pouyanné, le président de TotalEnergies, "a expliqué pourquoi il allait continuer comme avant", selon l'expert du climat.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le climatologue Jean Jouzel à l'université d'été du Medef, à Paris, le 29 août 2023. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

"Je suis déçu." Le paléoclimatologue Jean Jouzel ne cache pas son amertume. "Ce que la communauté scientifique avait anticipé depuis cinquante ans est en train de se produire. Je pensais naïvement que si les conséquences du réchauffement climatique devenaient concrètes, les gens accorderaient de la crédibilité à ce que nous disons sur 2050 et au-delà, et commenceraient à réagir. Or ce n'est pas le cas", a-t-il déclaré aux Echos, dimanche 3 septembre.

Un épisode a particulièrement marqué l'expert du climat : son passage à l'université d'été du Medef, fin août. "J'ai décrit les choses telles qu'elles sont face à un parterre de chefs d'entreprise, et j'ai reçu un accueil glacial", a-t-il raconté. Jean Jouzel critique notamment Patrick Pouyanné, le président de TotalEnergies, avec qui il a débattu lors de cette rencontre. "J'ai expliqué pourquoi il était important d'arrêter d'investir dès maintenant dans les énergies fossiles, et de privilégier les énergies renouvelables. Il ne m'a pas dit que j'avais tort, mais en substance, il a expliqué pourquoi il allait continuer comme avant", affirme-t-il.

La combustion d'énergies fossiles (gaz, pétrole, charbon) pour les activités humaines est en effet la principale source d'émissions de CO2, responsables du réchauffement climatique.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.