Etats-Unis : l'Etat de New York promet de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 85% d'ici 2050

Entre 1990 et 2015, New York n'a réduit ses émissions totales de gaz à effet de serre que de 8,4%, selon un rapport officiel de 2018. 

La \"skyline\" du sud de Manhattan dans la brume, à New York (Etats-Unis), le 17 mai 2019. 
La "skyline" du sud de Manhattan dans la brume, à New York (Etats-Unis), le 17 mai 2019.  (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'Etat de New York (Etats-Unis) prend les devants en matière de lutte contre le réchauffement climatique. La région de vingt millions d'habitants a adopté, mercredi 19 juin, un texte prévoyant la réduction de 85% de ses émissions polluantes d'ici 2050. Cette loi se veut pionnière, en matière de changement climatique comme de justice sociale.

Le texte, salué par des associations de protection de l'environnement comme "la plus ambitieuse du pays en matière de justice climatique", prévoit notamment que l'électricité utilisée dans cet Etat provienne à 70% de sources d'énergie renouvelable d'ici à 2030. En plus d'une réduction de 85% des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050, il prévoit des incitations censées réduire l'impact des 15% d'émissions restantes. 

Le texte prévoit aussi de consacrer 35% des investissements publics liés au changement climatique aux communautés les plus défavorisées, et d'amortir le choc pour les travailleurs employés dans les secteurs économiques les plus affectés par la transition énergétique.

"Les New-Yorkais et le monde ne peuvent plus attendre"

"Alors que Washington reste les bras croisés, New York montre la voie", s'est réjoui dans un communiqué le sénateur démocrate Todd Kaminsky, l'un des principaux artisans de la loi. Le texte "va éliminer pratiquement les émissions new-yorkaises, encourager la production d'énergie renouvelable, créer des emplois verts, investir dans les communautés défavorisées et protéger la planète. Les New Yorkais et le monde ne peuvent plus attendre", a-t-il poursuivi. 

L'organisation conservatrice anti-impôts Americans for Tax Reform a quant à elle dénoncé un texte irréaliste. "C'est une loi (aux objectifs) impossibles à atteindre, qui va faire augmenter tous les coûts dans un Etat déjà hors de prix", a-t-elle réagi dans un tweet.

Entre 1990 et 2015, New York n'a réduit ses émissions totales de gaz à effet de serre que de 8,4%, selon un rapport officiel de 2018. Dans les transports, les émissions ont encore augmenté de près de 20% sur cette période.