Saumur, la ville qui lutte contre la pollution lumineuse

La commune fait figure d'exemple. La municipalité a décidé d'éteindre les réverbères en pleine nuit. Cela préserve la biodiversité.

France 2

À quelques semaines de la COP21, la pollution lumineuse est un sujet très concret. Sur les bords de Loire, Saumur (Maine-et-Loire) est une ville de 28 000 habitants et de plus de 5 300 lampadaires. Pour la municipalité, cette pollution lumineuse peut nuire à la biodiversité. Alors à Saumur, il a tout simplement été décidé d'éteindre les lampes.

"C'est un geste pour les oiseaux, mais aussi la faune et la flore puisqu'entre une heure et six heures, il y a l'obscurité quasiment totale sur cette ville", explique Jackie Goulet, premier adjoint au maire, chargé des commerces à Saumur.

Des économies importantes

Chaque nuit, la ville est plongée dans le noir. Il n'est pas question pour autant de supprimer la vie nocturne. À 1h30 du matin, l'adjoint au maire et le responsable technique sont dans le centre-ville pour une grande première. La rue Saint-Nicolas a été équipée de lampadaires avec cellules qui détectent les mouvements et déclenchent un éclairage basse consommation pendant trois minutes. Cela permet une économie de près de 87 000 euros selon la mairie. À Saumur, l'extinction de l'éclairage public dure depuis trois ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un cerf se promène la nuit dans une ville de l\'Essex (Royaume-Uni), le 30 mars 2015.
Un cerf se promène la nuit dans une ville de l'Essex (Royaume-Uni), le 30 mars 2015. (MARK BRIDGER / SOLENT NEWS / SIPA)