Climat : la banque HSBC dans la tempête

Publié Mis à jour
Climat : la banque HSBC dans la tempête
Article rédigé par
F. Vallet, L. Houel - franceinfo
France Télévisions

Le directeur investissement responsable de la banque HSBC a été suspendu après des propos sur le réchauffement climatique, dont il a largement relativisé la gravité.

L'analyse a fait polémique. Lors d’une conférence tenue à Londres devant des investisseurs, Stuart Kirk, directeur investissement responsable de la banque HSBC, a largement minimisé l’impact du réchauffement climatique. Des déclarations dont son employeur s’est depuis désolidarisé. "Le changement climatique n’est pas un risque financier dont-on doit se préoccuper", a-t-il lancé. Il juge en revanche qu’il y a "des milliers d’opportunités" pour "se faire de l’argent avec la transition écologique".

Des propos "dangereux"

Stuart Kirk a même été plus loin en déclarant : "On s’en fiche de savoir si Miami sera sous six mètres d’eau dans 100 ans !", assurant qu’Amsterdam, ville située en dessous du niveau de la mer "est un bel endroit". Il a été suspendu de ses fonctions. Ses propos ont été jugés "stupides et dangereux" par l’ancienne ministre de l’Environnement Corinne Lepage.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.