Climat : Total aurait minimisé son impact pendant cinquante ans

Publié
total
FRANCEINFO
Article rédigé par
S. Aramon, M. Dana, S. Agrabi Zorkani - franceinfo
France Télévisions

Des chercheurs accusent Total d'avoir minimisé, voire nié sciemment, l'impact de son activité sur le réchauffement climatique.

L'industrie pétrolière est l'une des plus polluantes de la planète, responsable de plus de 33% des émissions de gaz à effet de serre. Cet impact néfaste, le groupe Total le mesure depuis fort longtemps. Dans un rapport interne révélé par l'émission "Complément d'enquête", dès 1971, des membres de Total écrivaient : "Il n'est pas impossible selon certains, d'envisager une fonte au moins partielle des calottes glaciaires des pôles, dont résulterait à coup sûr une montée sensible du niveau marin. Ses conséquences catastrophiques sont faciles à imaginer."

Greenpeace dénonce le greenwashing de Total

Chercheur au CNRS, Christophe Bonneuil a exhumé ces archives de Total, jusqu'alors tenues secrètes. Pour lui, le groupe aurait consciemment minimisé les conséquences de ses activités pétrolières. "Il y a vraiment un décalage entre ce qui a été dit en interne et ce que le grand public savait. On est dans un moment où la question environnementale émerge dans l'espace public et dans un moment où l'entreprise Total doit développer du savoir et des stratégies", explique l'historien. Pour Greenpeace, Total n'a pas changé de stratégie, juste reverdit son image. Le groupe continue de réaliser 90% de ses investissements dans les énergies fossiles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.