Climat : plainte contre l'État français

Plusieurs ONG veulent porter plainte contre la France pour ne pas agir suffisamment contre le réchauffement climatique.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Il y a quasiment trois ans jour pour jour, le 12 décembre 2015, devant les caméras du monde entier, la France venait de faire signer par les grandes nations l'engagement de limiter à 2°C le réchauffement climatique. Pour notre pays, cet engagement consistait à réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030. Aujourd'hui, trois ans plus tard, ces émissions ne cessent d'augmenter. Quatre ONG s'apprêtent à porter plainte contre l'État français pour action insuffisante contre le réchauffement climatique.

Deux mois pour des engagements concrets

"Il faut développer massivement les énergies renouvelables, il faut réduire drastiquement notre consommation d'énergie", explique Jean-François Julliard, le directeur général de Greenpeace France. Pour les agriculteurs, les conséquences sont visibles. Dans la Drôme, Maurice Feschet, un producteur de lavande, est depuis longtemps mobilisé. En dix ans, les aléas climatiques ont eu raison d'une partie de ses récoltes. Il était aujourd'hui aux côtés des ONG. Les associations ont donné deux mois à l'État pour réviser sa copie. Sans engagement concret de celui-ci, elles porteront plainte auprès du tribunal administratif.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les négociateurs internationaux de la COP24, à Katowice, en Pologne, le 15 décembre 2018.
Les négociateurs internationaux de la COP24, à Katowice, en Pologne, le 15 décembre 2018. (JANEK SKARZYNSKI / AFP)