Climat : les installations de panneaux solaires baissent en France

Les émissions de CO2 en France ont augmenté de 3,2% en 2017, plus que la moyenne européenne. En matière d'énergie solaire, le pays reste à la traîne.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Paul Verhoeven, un retraité, a investi 17 000 € pour remplacer sa chaudière à fioul par des panneaux solaires. Il fait ce geste pour l'environnement. "Il faut diversifier ses sources d'énergie", explique-t-il. Pourtant, en France, les raccordements sont en baisse de 11% au deuxième trimestre 2018 par rapport au précédent. La baisse est constatée chez les particuliers et sur les grandes toitures comme les hypermarchés.

Une électricité solaire trop peu économique

Alvaro Vaz, un installateur de panneaux solaires, estime que les démarches sont trop complexes. "Entre le temps d'avoir l'accord de la mairie, ensuite de faire la demande de raccordement à Enedis, qu'Enedis envoie une personne pour vérifier qu'on puisse faire le raccordement comme il faut et qu'ensuite le raccordement soit fait, il peut se passer trois mois", explique-t-il. L'autre problème est économique. Au prix actuel de l'électricité solaire, il faut des années pour rentabiliser une installation. Du côté du gouvernement, l'objectif affiché est toujours de 32% d'électricité renouvelable à l'horizon 2030.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Des panneaux solaires, sur le toit du Convention Center de Los Angeles (Californie), le 4 septembre 2018.
Des panneaux solaires, sur le toit du Convention Center de Los Angeles (Californie), le 4 septembre 2018. (MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)