Climat : Greta Thunberg a quitté les Etats-Unis en catamaran, direction l'Europe et la COP25

Le bateau est parti de Virginie (Etats-Unis), et prévoit de rejoindre le Portugal, à plus de 5 500 km de distance. La traversée devrait prendre au moins deux semaines. "Si j'arrive à temps, je participerai à la COP 25" à Madrid en décembre, a annoncé la militante écologiste.

La militante écologiste suédoise Greta Thunberg, à bord du catamaran La Vagabonde, le 13 novembre 2019 à Hampton, en Virginie (Etats-Unis). 
La militante écologiste suédoise Greta Thunberg, à bord du catamaran La Vagabonde, le 13 novembre 2019 à Hampton, en Virginie (Etats-Unis).  (NICHOLAS KAMM / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En route pour la COP25. La jeune militante écologiste suédoise Greta Thunberg a quitté les Etats-Unis à bord d'un catamaran, mercredi 13 novembre, avec comme objectif l'Europe et la réunion climat de l'ONU à Madrid, début décembre.

Après plus de deux mois aux Etats-Unis, Greta Thunberg, 16 ans, a embarqué avec son père, Svante, sur le voilier La Vagabonde, qui appartient à un jeune couple australien qui y vit avec leur garçon de 11 mois. "Je veux remercier tous les gens que j'ai rencontrés en Amérique du Nord pour leur incroyable hospitalité", a-t-elle tweeté une fois partie.

Le couple australien a proposé aux Thunberg de les ramener en Europe, après que la militante, qui ne prend pas l'avion, a lancé un appel public le 1er novembre pour un moyen de transport transatlantique. 

Le bateau de 14 mètres est parti de Hampton, en Virginie (Etats-Unis), et prévoit de rejoindre le Portugal, à plus de 5 500 km de distance. La traversée devrait prendre au moins deux semaines, selon la navigatrice britannique Nikki Henderson, qui a rejoint l'équipage pour la traversée.

Plus de deux mois en Amérique du Nord

Arrivée à New York à bord d'un autre voilier pour le sommet de l'ONU sur le climat, fin septembre, Greta Thunberg a aidé à faire enfler sur le continent nord-américain la mobilisation des "grèves de l'école" pour le climat, qu'elle avait lancée en Suède en août 2018. La militante s'est déplacée sur le continent en véhicule électrique, une Tesla mise à disposition par l'ancien acteur et gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger.

Elle a dénoncé l'inaction des dirigeants mondiaux lors du sommet de l'ONU sur le climat, et participé chaque vendredi à des manifestations de New York à Vancouver, en passant par Washington, Montréal, l'Alberta, l'Iowa, le Dakota du Nord, Los Angeles et Charlotte.

"Si j'arrive à temps, je participerai à la COP 25, car on m'a invitée", a dit la Suédoise de 16 ans, qui comptait au départ se rendre à Santiago du Chili pour cette conférence climat, avant que le gouvernement chilien n'annule l'événement en raison du mouvement de contestation local.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.