Climat : 2018, l’année la plus chaude en France

L’hiver a débuté ce vendredi avec des températures printanières. Un marqueur pour 2018.

Depuis quelques jours, la moyenne des températures est de 14°C en France, comme un record pour ce cru 2018. A Paris, avec de telles températures, on se croirait même au printemps. Les touristes n’en reviennent pas. "C’est complètement atypique, moi qui viens de Strasbourg (Bas-Rhin), j’ai plutôt l’habitude de connaître des hivers blancs", témoigne une femme. "C’est bien connu, y’a plus de saisons", s’amuse une autre. Dans les Pyrénées, à cause de la douceur, la neige naturelle ne tient pas, les canons à neige artificiels ne peuvent pas puiser d’eau dans les nappes phréatiques.

Prise de conscience

Même constat dans les Vosges, où sous 1000 mètres, il ne fait que pleuvoir. Alors, l’ouverture des pistes a été retardée. "On éclaire tous là-dessus : il y a un dérèglement climatique. Le niveau pluie/neige est remonté à 1000 mètres", s’agace Franck Lemaire, directeur de l’ESF Gérardmer (Vosges). Dans le Doubs, les rivières sont complètement à sec, une scène inédite depuis plus d’un siècle. Trois quarts des départements français ont souffert de la sécheresse. Les marches pour le climat se multiplient. Une pétition interpellant l’État est même devenue celle ayant recueilli le plus de signatures en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des participants à la marche pour le climat, à Paris, le 8 décembre 2018.
Des participants à la marche pour le climat, à Paris, le 8 décembre 2018. (DIDIER BIZET / HANS LUCAS / AFP)