Bordeaux : plus de 40 degrés attendus

Un nouvel épisode de canicule débute en France, vendredi 7 août. Les records de température risquent d’être frôlés, et certaines professions sont très exposées. À Bordeaux, l’objectif des habitants est simple : gagner l’ombre et la fraîcheur.

France 2

La ville de Bordeaux (Gironde) connaît un nouveau pic de chaleur, vendredi 7 août. Dans les rues ombragées, les places en terrasse sont prises d’assaut. Restaurateurs et cafetiers ont tout prévu pour rendre supportable cette après-midi très chaude. "Beaucoup d’eau minérale, de thé, de jus d’orange, confie une serveuse. Les gens ont déjà pris l’habitude de boire frais dès le matin." Au plus chaud de l’après-midi, les températures vont atteindre 39 degrés. Pour ceux qui travaillent dehors, la journée risque d’être usante.

Combien de temps cet épisode de chaleur va durer ?

Cet épisode caniculaire devrait durer six jours, avec des températures entre 38 et 41 degrés, et des nuits tropicales à plus de 20 degrés. "À partir du mercredi 12 août, les orages prendront le relai, explique Anaïs Baydemir. En 2003, la canicule avait duré 12 jours. En 2019, deux épisodes intenses de canicules avaient été enregistrés, fin juin et fin juillet. Il y avait eu des records absolus : 43 degrés à Paris, ou 46 degrés dans le Gard. Cette fois-ci, on n’attend ni l’intensité de 2019, ni la durée de 2003. Mais l’épisode est significatif, il peut avoir des conséquences sanitaires et nécessite la vigilance jusqu’à jeudi", ajoute la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme en terrasse à Bordeaux, le vendredi 7 août 2020.
Un homme en terrasse à Bordeaux, le vendredi 7 août 2020. (FRANCE 2)