Animaux : les espèces françaises concernées par le réchauffement climatique

France 2 s'intéresse aux espèces françaises directement impactées par le dérèglement climatique.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le réchauffement climatique pourrait être la cause de la disparition d'une espèce sur six. En France, certaines espèces sont ainsi directement concernées par les mutations climatiques. En mer, le Saint-Pierre ne peuplait que la Méditerranée, "mais aujourd'hui on peut le pêcher en abondance jusque sur les côtes bretonnes", explique Clémence de la Baume, sur le plateau du 13heures de France 2.  Ainsi, la cigogne blanche, "cette grande voyageuse qui passe normalement l'hiver en Afrique reste de plus en plus de temps dans le sud de l'Europe", poursuit la journaliste.

La France trop chaude pour certaines espèces

D'autres espèces quittent au contraire la France devenue trop chaude. "C'est le cas de la mésange qui remonte vers nord de l'Europe. Sachez qu'en France ces deux dernières années, leur nombre a diminué de 20 à 80% selon les experts", conclut Clémence de la Baume.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un iceberg flotte près de la Géorgie du Sud, dans l\'Antarctique, une zone particulièrement touchée par le réchauffement climatique, le 22 août 2014.
Un iceberg flotte près de la Géorgie du Sud, dans l'Antarctique, une zone particulièrement touchée par le réchauffement climatique, le 22 août 2014. (YVA MOMATIUK AND JOHN EASTCOTT / MINDEN PICTURES / AFP)