1er juin : une journée d'hiver (et de ski) dans les Pyrénées

Ils sont les premiers à avoir jamais skié en juin dans une station des Pyrénées : des centaines de skieurs ont bravé le froid, la pluie et le brouillard — une vraie journée d'hiver — pour dévaler les pistes de Porté-Puymorens (Pyrénées-Orientales). Pendant ce temps, le printemps s'installait sur une bonne partie du pays.

(Maxppp)

"Une première dans la chaîne
des Pyrénées : on n'a pas connu une station qui avait ouvert en juin",

se réjouit le directeur de Porté-Puymorens. La station de ski affichait complet
samedi, au premier jour du mois de juin, avec les 600 skieurs qui avaient
réservé leur forfait par internet. Il y en aura autant ce dimanche.

Et peut-être même le week-end prochain, avec le mauvais temps qui joue les
prolongations, encore plus qu'ailleurs, sur les sommets pyrénéens. La station
ouvrira donc le week-end des 8 et 9 juin, avant la fermeture annuelle.

D'après Météo France, les hauteurs
de neige en place sur les Pyrénées sont les plus importantes de ces 30 dernières
années : 3,50 m à
2.500 m
d'altitude sur les trois quarts du massif, soit bien plus que le mètre
habituel.

Le mois le plus froid

À Toulouse, siège de Météo France,
l'ensemble du mois de mai aura été le plus froid jamais enregistré depuis le
début des mesures en 1922. Une moyenne de 9,2°C
pour les minimales et seulement 17,6°C
pour les maximales. Avec un écart de 6 degrés par rapport à la normale, il
s'inscrit dans le trio de tête des mois de mai les plus froids à Toulouse en
près de 100 ans.

Si quelques gouttes sont encore
annoncées pour ce dimanche sur le sud-ouest, mais aussi sur Rhône-Alpes et des
Pyrénées au centre-ouest, le printemps semble vouloir enfin s'installer sur la
majeure partie du pays. Soleil et douceur vont envahir la plupart des régions
et la tendance ne fera que s'accentuer tout au long de la semaine.

Vigilance inondations

Il est à noter que six
départements du sud-ouest (Gers, Tarn-et-Garonne, Lot-et-Garonne et Landes) et
d'Alsace (Haut-Rhin et Bas-Rhin) demeurent en alerte orange aux inondations, même
si la décrue s'est amorcée au sud.