Vague de chaleur : attention aux risques d’hydrocution

Publié
Chaleur : attention aux risques d’hydrocution
Article rédigé par
Région Aquitaine J. Coulais, M. Laforcade, A. Dumoulin - France 3
France Télévisions

À Pornichet, en Loire-Atlantique, deux octogénaires sont décédés à la suite d'un malaise, vendredi 17 juin, l'un lors d'une baignade et l'autre sur la plage. Compte tenu de la canicule, le littoral risque d'être prisé ce samedi, mais il faut être prudent. Les fortes chaleurs augmentent le risque d'hydrocution.

Se jeter à l’eau après un bain de soleil, rien de plus agréable sous les fortes chaleurs. Pourtant, il faut prendre gare aux risques d’hydrocution. "Quand on en a assez, on part. On ne reste pas des heures sur le sable", témoigne deux femmes sur la plage de Capbreton (Landes). "Il ne faut pas jouer avec le feu", témoigne un homme. Sur la plage, les sauveteurs veillent. Il faut d’abord se mouiller la nuque puis rentrer progressivement dans l’eau.

Prudence jusqu’à dimanche

Au Samu des Landes, à Mont-de-Marsan, on s’attend, samedi 18 juin, à une forte affluence. "La fatigue, le fait de ne pas pouvoir se reposer convenablement, le fait de pas s’hydrater sur plusieurs jours fait que cela va se dégrader petit à petit", détaille Didier Darraillans, médecin responsable du Samu des Landes. La prudence doit donc être de mise jusqu’à dimanche 19 juin, où les températures devraient baisser.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.