Une vague de chaleur exceptionnelle touche durement l’Inde

Publié Mis à jour
Une vague de chaleur exceptionnelle touche durement l’Inde
FRANCEINFO
Article rédigé par
A. Forget, A. Guérard, M. Boyer, A. Bhat, R. Khatri, A. Védeilhé - franceinfo
France Télévisions

L’Inde étouffe et subit depuis plusieurs semaines une vague de chaleur exceptionnelle et précoce pour la saison.

À New Delhi, le temps et les températures extrêmes ont même déclenché un incendie dans une décharge sauvage. Les pompiers luttent depuis trois jours afin d’éteindre l’incendie qui continue de se propager avec le vent et provoque la colère des habitants. Cela fait près de deux mois que le pays enregistre des températures élevées pour la saison : près de 43 °C en avril dans la capitale indienne contre 37°C habituellement pour ce mois de printemps. Une chaleur et une canicule précoce que les travailleurs peinent à supporter.

"Il fait tellement chaud c’est intenable"

Mais ce sont les habitants des quartiers les plus pauvres qui restent les premières victimes de cet épisode climatique extrême. Ceux-ci doivent subir des coupures d’électricité dues à la chaleur, en plus du manque cruel de climatiseurs dans les habitations comme le souligne une mère au foyer. "Nous on n'a pas assez d’argent pour acheter un climatiseur. Les gens riches eux ils en ont. Mais nous les pauvres on n’a rien. Les riches ne sentent pas la chaleur." Un calvaire qui risque malheureusement de persister. La région du nord de l’Inde et la capitale s’attendent à un mois de mai tout aussi chaud et les prévisions estiment que le thermomètre pourrait afficher les 50 degrés à la frontière avec le Pakistan.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.