Cet article date de plus de quatre ans.

"J'irai si la chaleur devient insupportable" : des hôtels baissent leur prix pour proposer une chambre climatisée

Plus de 150 hôtels en Île-de-France proposent des tarifs réduits pour aider les franciliens à mieux vivre l'épisode de chaleur. 

Article rédigé par
Édité par Thomas Pontillon - Hugo Charpentier
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Illustration d'une chambre d'hôtel.  (MINT IMAGES RF / MINT IMAGES RF)

En plein épisode de canicule, plus de 150 hôtels franciliens proposent des chambres à moitié prix pour que les habitants dorment au frais ! Le prix peut baisser jusqu'à 50%. La seule condition pour pouvoir réserver, il faut être résident de la commune à laquelle l’établissement est rattaché. 

Ce dispositif "alerte canicule" qui est en place depuis lundi dernier dans certains hôtels est encore méconnu. Pourtant Alain, un francilien, dit comprendre "que ça puisse rendre service". Sylviane est du même avis, cette sexagénaire n'exclut pas un jour de profiter d'une de ces ristournes "si la chaleur devient vraiment insupportable". 

Déjà plusieurs réservations 

A l'hôtel Maison Albar tout près de Châtelet, à Paris, ce sont les clients qui règlent eux-mêmes la climatisation. Depuis le début de la semaine, Anthony Mariani, le directeur de l'établissement, a déjà eu trois réservations pour se rafraîchir. "C'était une famille, dont la femme était enceinte. Il y a eu aussi des personnes âgées et des étudiants. L'un des jeunes étaient asthmatique. C'est toujours un plaisir de se dire qu'on accueille des franciliens."

D’autres établissements offrent également des boissons fraîches aux riverains. C'est le cas notamment à l'hôtel Gaston dans le 17eme arrondissement. "On le fait souvent lors d'évènements comme des vernissages", explique Jennifer Touitou, la réceptionniste. "C'est grâce à cela qu'on crée une relation entre voisins qui nous semble importante dans notre vie de quartier." Une manière aussi pour ces hôteliers de se démarquer au milieu d'une concurrence toujours plus féroce. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.