Canicule : la consommation d'eau limitée dans 39 départements en raison de la sécheresse

Parmi ces 39 départements, 11 sont en situation de crise, selon le ministère de l'Intérieur. Cinq départements sont également en vigilance. 

Des enfants se rafraîchissent dans une fontaine d\'Albi (Tarn), le 5 août 2018. 
Des enfants se rafraîchissent dans une fontaine d'Albi (Tarn), le 5 août 2018.  (REMY GABALDA / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Tenez bon, car l'air frais se fait attendre. La canicule continue de sévir sur les deux tiers de la France, dimanche 5 août. 67 départements sont toujours placés en vigilance orange, un nombre record qui égale le chiffre du 21 juin 2017. Dans ces territoires, il est déconseillé de sortir entre 11 heures et 21 heures, indique Météo-France. Selon l'institut météorologique, cette vague de chaleur devrait se maintenir jusqu'à mardi, avec un pic "lundi sur les régions du Sud-Ouest, mardi sur celles du Nord-Est, du Centre-Est et du bassin parisien". 39 départements sont également concernés par des arrêtés de limitation des usages de l'eau en raison de la sécheresse, a appris franceinfo auprès du ministère de l'Intérieur dimanche. 

67 départements en vigilance orange. Il s'agit toujours de l'Ain, de l'Allier, des Alpes-Maritimes, de l'Ardèche, de l'Aube, de l'Aude, de l'Aveyron, des Bouches-du-Rhône, du Cantal, de la Charente, de la Charente-Maritime, du Cher, de la Corrèze, de la Corse-du-Sud, de la Haute-Corse, de la Côte-d'Or, de la Creuse, de la Dordogne, du Doubs, de la Drôme, de l'Eure-et-Loir, du Gard, de la Haute-Garonne, du Gers, de la Gironde, de l'Hérault, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire, de l'Isère, du Jura, des Landes, du Loir-et-Cher, de la Loire, du Loiret, du Lot, du Lot-et-Garonne, de la Haute-Marne, de la Meurthe-et-Moselle, de la Moselle, de la Nièvre, du Puy-de-Dôme, des Pyrénées-Orientales, du Bas-Rhin, du Haut-Rhin, du Rhône, de la Haute-Saône, de la Saône-et-Loire, de la Savoie, de la Haute-Savoie, de Paris, de la Seine-et-Marne, des Yvelines, des Deux-Sèvres, du Tarn, du Tarn-et-Garonne, du Var, du Vaucluse, de la Vienne, de la Haute-Vienne, des Vosges, de l'Yonne, du Territoire de Belfort, de l'Essonne, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d'Oise.

La consommation d'eau limitée dans 39 départements. Parmi les 39 départements concernés, 11 sont en situation de crise, d'après le ministère de l'Intérieur. Il s'agit de la Loire-Atlantique, de la Vendée, des Deux-Sèvres, de l'Indre-et-Loire, du Loire-et-Cher, de l'Eure-et-Loir, du Loiret, de l'Allier, du Lot, du Tarn et du Tarn-et-Garonne. Dans ces départements, tous les prélèvements non prioritaires (sécurité civile, eau potable, salubrité) sont interdits. Cinq départements sont également en vigilance : ils ne font pas l'objet de restriction mais les professionnels et particuliers sont incités à faire des économies.

25 services d'urgence "en tension". Agnès Buzyn a pris la parole depuis les urgences pédiatriques de l'hôpital Necker, à Paris. Elle se félicite que les consignes relatives aux fortes chaleurs aient été respectées par les Français, mais met en garde contre la recrudescence des noyades. La canicule est responsable de "4% des passages aux urgences de ces derniers jours", un chiffre stable, a-t-elle aussi précisé. Dimanche après-midi, la ministre de la Santé a annoncé que 25 des 650 services d'urgence en France étaient encore "en tension", contre 18 dimanche matin. 

Les températures atteignent 40°C. Sur une grande partie sud du pays, les fortes chaleurs se maintiennent dimanche, avec des maximales de 35 à 38 degrés, localement 39 ou 40 degrés. Samedi, l'air venu du Sahara a fait grimper les thermomètres au-delà des 40°C localement avec 41,3°C dans l'après-midi à Béziers (Hérault) et 40,6°C à Chusclan (Gard), près d'Avignon.

Pollution à l'ozone. Corolaire de la chaleur et du trafic routier, la pollution à l'ozone touche aussi de nombreuses régions : en Ile-de-France avec un 10e jour de dépassement depuis début juillet, mais aussi dans l'Est, en Bourgogne, dans la vallée du Rhone et en Gironde. Ce polluant favorise l'asthme et peut aggraver des troubles cardio-vasculaires ou respiratoires. La vitesse maximale a été réduite sur de nombreux axes routiers et il est recommandé de prévoir des activités physiques tôt dans la matinée. La circulation différenciée sera mise en place lundi à Paris, Lyon, Strasbourg et en Isère.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CANICULE

22h19 : Malgré un risque très élevé, peu d'incendies sont à déplorer en France pour le moment. La surveillance et la prévention sont accrues dans le sud du pays, zone sensible. Nos confrères de France 2 sont allés observer comment les soldats du feu tentent de prévenir les drames.



FRANCE 2

22h13 : La canicule a continué de sévir ce week-end, mais les températures les plus élevées sont attendues demain et mardi. On attend notamment 36 degrés à Toulouse et 37 degrés à Bordeaux.

• Matin :



• Après-midi :

21h16 : Prudence si vous voulez tenter d'accéder au Mont-Blanc. Le préfet de Haute-Savoie et le maire de Saint-Gervais recommandent aux alpinistes de différer leur ascension par le couloir du Goûter, à cause d'un risque important de chute de pierres dû à la canicule.

21h05 : Au total, 39 départements sont désormais concernés par des arrêtés de limitation des usages de l'eau à cause de la sécheresse, a appris franceinfo. Onze d'entre eux sont en situation de crise : la Loire-Atlantique, la Vendée, les Deux-Sèvres, l'Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher, de l'Eure-et-Loir, le Loiret, l'Allier, le Lot, le Tarn et le Tarn-et-Garonne.

18h47 : "On a des [services d'urgence d']hôpitaux en tension, qui sont passés à 25 sur 650 [contre 18 lors du précédent point]. Cette situation de tension est essentiellement due à l'afflux de patients sans lien avec la canicule."

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, fait un point sur la canicule. Les hôpitaux en tension concernent surtout les zones touristiques. Elle estime que les consignes sanitaires et les messages de prévention sont "appliqués".

17h40 : Bonjour @Catherine. Dès le week-end dernier, des pluies et des orages ont permis à la situation de s'améliorer en Suède. La fin de la mission française a été annoncée mardi, avec le retour en France des deux Canadair envoyés mi-juillet. D'après les autorités suédoises, "environ 20 000 hectares" de parcelles ont brûlé au total. Le mercure est désormais à des niveaux saisonniers, soit 20 à 25 degrés, selon l'institut météorologique de Suède.

17h39 : J'ai déjà posté, qu'en est-il des incendies en Suède et de la présence de nos pompiers ? Merci

16h33 : L'épisode de canicule devrait se poursuivre jusqu'à mardi, selon Météo-France. La France et l'Europe du Sud sont particulièrement touchés. Voici cinq données qui permettent de saisir le caractère exceptionnel de cette vague de chaleur.



FRANCOIS LO PRESTI / AFP

16h22 : Le stationnement résidentiel restera gratuit à Paris demain. La municipalité a précisé que ses agents feront preuve de "discernement" dans le contexte des départs en vacances et que les restrictions de circulation ne s'appliqueront "pas aux véhicules comprenant trois personnes ou plus".

14h00 : Le préfet de police a décidé de mettre en place la circulation différenciée à Paris, demain, en raison d'un épisode de pollution atmosphérique. La circulation des véhicules ayant une vignette Crit'air 5 ou Crit'air 4 est interdite dans tout le périmètre à l'intérieur de l'autoroute A86.

13h58 : La circulation différenciée sera mise en place demain à Paris.

11h43 : La canicule touche la France, mais également nos voisins européens du sud. Trois personnes sont mortes à cause des températures élevées en Espagne. France 3 s'est rendue à Séville, dans le sud du pays.

(FRANCE 3)

11h45 : Selon la ministre de la Santé, "18 des 650 services d'urgence restent en tension" en France à cause de la canicule. Ce point presse est désormais terminé.

11h39 : Agnès Buzyn alerte sur les bonnes pratiques à adopter avec les nourrissons. "Il faut éviter de les porter contre soi, avec des systèmes d'écharpes", prévient la ministre de la Santé.

11h52 : "Environ 4% des passages aux urgences, ces derniers jours, sont liés à la canicule. Je pense que les messages de prévention ont été assimilés et que les Français commencent à s'adapter à la canicule."

11h41 : La ministre de la Santé fait le point sur la canicule depuis l’hôpital Necker, à Paris. Elle met en garde sur les noyades d'enfants dans les points d'eau. "Les parents s'y rendent en famille avec la chaleur, mais nous avons une recrudescence des noyades. Il faut être particulièrement vigilant", met en garde Agnès Buzyn. Regardez sa conférence de presse en direct ici.

10h40 : Avec ces fortes chaleurs, il ne faut pas oublier de vous hydrater ! Si l'eau reste la meilleure boisson, faut-il ou non choisir la bière, le café, la limonade ou l'eau de coco pour vous désaltérer ? Le HuffPost dresse la liste des bonnes (et des mauvaises) idées en période de canicule.

10h30 : Avec la canicule vient la sécheresse. Selon le ministère de l'Intérieur, 39 départements sont actuellement concernés par au moins un arrêt préfectoral limitant certains usages de l'eau. Vous pouvez vous renseigner sur ce site.

09h16 : Dans le détail, il faut vous attendre aujourd'hui à un ciel sans nuage, tout au long de la journée. Le thermomètre oscillera ce matin entre 22°C en Bretagne et 34°C dans les Pyrénées-Orientales. Cet après-midi, les températures iront de 22°C en Normandie à 37°C, toujours à Perpignan.

La carte du matin :





La carte de l'après-midi :


09h13 : L'air frais continue de se faire attendre dans une large partie de l'Hexagone. Météo France maintient sa vigilance orange à la canicule dans 67 départements.

(METEO FRANCE)