Fortes chaleurs : le masque difficile à supporter

Une alerte à la canicule s’étend à 13 départements dans toute la France. Jeudi 30 juillet, la chaleur était étouffante dans une bonne partie du pays. A Biarritz, dans les Pyrénées-Atlantiques, par exemple, la température ressentie a atteint 49 degrés.

FRANCE 2

A Biarritz, en cas de fortes chaleurs, l’océan offre un peu de rafraichissement, mais pas pour les ouvriers qui s’activent en ville en haut des échafaudages. Les serveurs aussi suffoquent car, crise sanitaire oblige, ils doivent porter le masque durant toute la journée. L’un d’eux témoigne : "Il fait chaud quand même, on le ressent et surtout le masque colle au visage, c’est difficile".

Des métiers plus exposés

Treize départements ont été placé en alerte orange canicule. A Lyon, dans le Rhône-Alpes, le mercure a atteint 37 degrés ce jeudi 30 juillet, une température difficile à supporter pour des soudeurs par exemple, vêtus d’une combinaison et avec un simple parasol comme protection. Ouvriers, déménageurs, livreurs n’ont pour se protéger qu’une solution : débuter plus tôt. L’épisode caniculaire doit durer jusqu’à dimanche 2 août. Travailleurs et vacanciers doivent donc se montrer prudents, notamment en voiture durant le grand chassé-croisé de l’été.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des ouvriers sur le chantier du Palais des sports de Toulouse (Haute-Garonne), le 19 juillet 2006.
Des ouvriers sur le chantier du Palais des sports de Toulouse (Haute-Garonne), le 19 juillet 2006. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)