Canicule : la vigilance orange étendue à 66 départements

Le mois d’août commence comme juillet avait fini, avec de fortes chaleurs. On attend des pointes à 40 degrés localement jeudi 2 août.

Une température (au soleil) sur le Vieux Port de Marseille, le 1er août 2018.
Une température (au soleil) sur le Vieux Port de Marseille, le 1er août 2018. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

La France continue de transpirer à grosses gouttes. Météo France a étendu, jeudi 2 août, sa vigilance orange à la canicule à 32 nouveaux départements. L'alerte concerne désormais 66 départements qui vont de l'Alsace à l'Aquitaine, et de l'Ile-de-France à la Corse. Le Nord-Pas-de-Calais, la Normandie et la Bretagne sont pour l'instant épargnés. 

>> Ce direct est désormais terminé.

Pour continuer à suivre les informations de vendredi 3 août, cliquez ici << 

66 départements en vigilance orange. Il s'agit de l'Ain, de l'Allier, des Alpes-Maritimes, de l'Ardèche, de l'Aube, de l'Aude, de l'Aveyron, des Bouches-du-Rhône, du Cantal, de la Charente, du Cher, de la Corrèze, de la Corse-du-Sud, de la Haute-Corse, de la Côte-d'Or, de la Creuse, de la Dordogne, du Doubs, de la Drôme, de l'Eure-et-Loir, du Gard, de la Haute-Garonne, du Gers, de la Gironde, de l'Hérault, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire, de l'Isère, du Jura, des Landes, du Loir-et-Cher, de la Loire, du Loiret, du Lot, du Lot-et-Garonne, de la Haute-Marne, de la Meurthe-et-Moselle, de la Moselle, de la Nièvre, du Puy-de-Dôme, des Pyrénées-Orientales, du Bas-Rhin, du Haut-Rhin, du Rhône, de la Haute-Saône, de la Saône-et-Loire, de la Savoie, de la Haute-Savoie, de Paris, de la Seine-et-Marne, des Yvelines, des Deux-Sèvres, du Tarn, du Tarn-et-Garonne, du Var, du Vaucluse, de la Vienne, de la Haute-Vienne, des Vosges, de l'Yonne, du Territoire de Belfort, de l'Essonne, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d'Oise.

La barre des 40°C dépassée ? "On devrait atteindre voire dépasser les 40 degrés par endroits dans le sud", avertit Météo France, qui relevait déjà des températures au-delà de 25 degrés à Perpignan, Nice ou encore Orange... dès 5 heures du matin. A 16 heures, l'institut de prévisions a relevé 37°C à Marseille, 34°C à Bordeaux et 32°C à Paris.

Jusqu'à la semaine prochaine. "C'est une canicule remarquable, intense et durable, particulièrement sur le Sud-Est, souligne Olivier Proust, prévisionniste chez Météo France. Il faut remonter à 2006 pour retrouver une canicule plus intense" à l'échelle du pays. Cet épisode de canicule devrait persister au moins jusqu’en début de semaine prochaine.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CANICULE

00h01 : En Norvège, les rennes envahissent les tunnels à cause des fortes chaleurs. "Les animaux se retirent vers des endroits un peu plus frais", a expliqué un responsable de l'agence gouvernementale norvégienne chargée des routes. Les automobilistes ont été alertés.

Des rennes devantun tunnel en Norvège, le 3 juillet 2016.
(KARI KARSTENSEN / NORWEGIAN PUBLIC ROADS ADMINISTRATION / AFP)

23h05 : Voici trois contenus qu'il ne fallait pas rater aujourd'hui sur franceinfo :

• Campagne présidentielle, affaire Benalla… Qui est "Mimi" Marchand, la papesse de la presse people dans l'ombre des Macron ? Mahaut Landaz et Mathilde Goupil dressent son portrait.

• De l'Alsace à la Côte d'Azur, de Paris à Perpignan... Jour après jour, le mercure continue de grimper, et de nombreux départements sont placés en alerte orange à la canicule. Fabien Magnenou vous aide à vous y préparer et déboulonne six fausses bonnes idées contre la canicule.

• Humoriste spécialiste du politiquement incorrect, réalisateur de comédies satiriques ou acteur chez Martin Scorsese ou Tim Burton, Sacha Baron Cohen possède plusieurs casquettes. Sans qu'on sache réellement qui il est. Benoît Jourdain a tenté de cerner celui qui révèle le vrai visage des Etats-Unis.

22h35 : Les conséquences de la canicule se portent également sur l'industrie française. Entre centrale électrique au ralenti et machines en surchauffe, il faut s'adapter. Voici le reportage de France 2 :

20h05 : Sachez que demain, le stationnement résidentiel sera gratuit à Paris, en raison d'un pic de pollution à l'ozone. "En fonction de l'évolution de la situation dans les jours qui viennent, d'autres mesures complémentaires pourront être prises, comme des mesures de restriction de circulation à venir si le pic perdure", précise la mairie de Paris.

19h20 : C'est l'heure de regarder la météo de demain. Le mercure monte un peu partout, 66 départements sont en alerte canicule. Voici de quoi affronter ces hautes températures.

Demain matin :



Demain après-midi :



18h48 : "La fréquentation des services d'urgences suit exactement la courbe des températures : autant dire que la situation deviendra intenable dans les prochains jours."

L'urgentiste, qui avait le premier alerté sur la gravité de la canicule de 2003, s'inquiète des risques d'une nouvelle catastrophe sanitaire. Pour lui, les services d'urgences sont au bord du chaos alors qu'une nouvelle vague de chaleur s'installe en France.

17h50 : Avec la canicule, les pèlerins qui marchent sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle doivent composer avec la chaleur, quitte à ralentir, comme le montre ce reportage de France 3.

17h27 : Alors que Météo France a placé 66 départements en vigilance orange à la canicule, le collectif Les morts de la rue alerte sur la situation des SDF. "À Paris cette année, sept ou huit bains publics sont fermés pour réfection", regrette notamment Nicolas Clément, l'un des membres du collectif. Retrouvez ici son interview au sujet de la situation des SDF l'été.

17h02 : Voici les températures qui ont été relevées par Météo France à 16 heures :

• Lille : 30°C

• Paris : 32°C

• Strasbourg : 31°C

• Brest : 23°C

• Bordeaux : 34°C

• Nantes : 31°C

• Toulouse : 34°C

• Lyon : 33°C

• Clermont-Ferrand : 31°C

• Marseille : 37°C

• Ajaccio : 32°C

16h39 : Bonjour @lolo, oui il existe une vigilance rouge à la canicule. Elle est détaillée sur le site de Météo France. Il s'agirait d'un épisode pendant lequel "chacun d'entre nous est menacé, même les sujets en bonne santé."

16h39 : Bonjour franceinfo. Est-ce que vous savez s'il existe une vigilance rouge pour canicule et si oui qu'elle serait les conditions pour son déclenchement ?

16h16 : A 15 heures, Météo France a relevé 38,3°C à Aix (Bouches-du-Rhône), 37°C à Prades-Le-Lez (Hérault), 34°C à Chambéry (Savoie) et Montélimar (Drôme), et 33°C à Grenoble (Isère).

16h14 : Et 34 départements sont maintenus en vigilance orange à la canicule : l'Ain, le Doubs, la Haute-Garonne la Gironde, le Jura, le Lot-et-Garonne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, la Haute-Saône, la Savoie, la Haute-Savoie, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, les Vosges, les Alpes-Maritimes, l'Ardèche, l'Aude, les Bouches-du-Rhône, la Corse-du-Sud, la Haute-Corse, la Côte-d'Or, la Drôme, le Gard, l'Hérault, l'Isère, les Pyrénées-Orientales, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Rhône, la Saône-et-Loire, le Var, le Vaucluse et le Territoire-de-Belfort.

16h14 : Cette nouvelle alerte concerne les départements de l'Allier, de l'Aube, de l'Aveyron, du Cantal, de la Charente, du Cher, de la Corrèze, de la Creuse, de la Dordogne, de l'Eure-et-Loir, du Gers, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire, des Landes, du Loir-et-Cher, de la Loire, du Loiret, du Lot, de la Nièvre, du Puy-de-Dôme, de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, de la Seine-et-Marne, des Yvelines, des Deux-Sèvres, de la Vienne, de la Haute-Vienne, de l'Yonne, de l'Essonne et du Val-d'Oise.

16h12 : Trente-deux nouveaux départements sont désormais placés par Météo France en vigilance orange à la canicule. Au total, 66 départements sont en alerte.

15h38 : "On fait en sorte que les chambres n'atteignent pas 40°C. Il y a des protocoles bien précis mis en place par les équipes pour que les patients ne soient pas en hyperthermie."

Face à la canicule, la déléguée générale de la Fédération hospitalière de France estime que de nombreuses mesures ont été mises en place. Elle explique ce dispositif dans une interview à franceinfo.

14h40 : Selon Météo France, on devrait atteindre voire dépasser les 40°C par endroits dans le Sud, dès cet après-midi. La nuit s'annonce également très chaude. Par ailleurs, on s'attend à ce que cet épisode de canicule soit très étendu et fort pour le week-end.

13h55 : @anonyme L'alerte concerne des départements de l'Est et du Sud de l'Hexagone : l'Ain, le Doubs, la Haute-Garonne la Gironde, le Jura, le Lot-et-Garonne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, la Haute-Saône, la Savoie, la Haute-Savoie, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, les Vosges, les Alpes-Maritimes, l'Ardèche, l'Aude, les Bouches-du-Rhône, la Corse-du-Sud, la Haute-Corse, la Côte-d'Or, la Drôme, le Gard, l'Hérault, l'Isère, les Pyrénées-Orientales, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Rhône, la Saône-et-Loire, le Var, le Vaucluse et le Territoire-de-Belfort.

13h55 : Bonjour. Quels sont les 34 départements en alerte canicule ?

13h34 : Chevilles enflées, fourmillements dans les mollets, jambes lourdes et douloureuses... L'été venu, nos membres inférieurs sont pesants, tendus, particulièrement sensibles à la fatigue. Et la principale fautive, c'est la chaleur. Allodocteurs vous explique ce phénomène.

13h06 : C'est peut-être l'heure de la pause-déjeuner chez vous, l'occasion de découvrir notre sélection d'articles du jour :

On la soupçonne d'être derrière la stratégie de communication d'Alexandre Benalla : qui est "Mimi" Marchand, la papesse de la presse people dans l'ombre des Macron ? Découvrez le portrait d'une discrète, mais régulière visiteuse du palais présidentiel.

Humoriste spécialiste du politiquement incorrect, réalisateur de comédies satiriques ou acteur chez Martin Scorsese ou Tim Burton, Sacha Baron Cohen possède plusieurs casquettes. Sans qu'on sache réellement qui il est. Portrait du comique qui révèle le vrai visage des États-Unis.

Alors que Météo France prévoit un épisode de canicule dans plusieurs régions de l'Hexagone, franceinfo vous aide à affronter les fortes températures. Voici six choses à ne surtout pas faire pendant la canicule.

12h36 : Faire boire des litres d'eau aux personnes âgées, croire que votre enfant est à l’abri sous le parasol... Alors que Météo France prévoit un épisode de canicule dans plusieurs régions de l'Hexagone, franceinfo vous aide à affronter les fortes températures en détaillant six choses à ne surtout pas faire pendant la canicule (contrairement à ce que vous pensiez peut-être).

(JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

12h16 : EDF, de son côté, a temporairement arrêté un réacteur nucléaire et réduit la puissance de deux autres, tous situés le long du Rhône, afin de limiter la hausse de la température de l'eau et ainsi "d'éviter toute conséquence sur la flore et la faune aquatiques". En effet, c'est l'eau du fleuve qui est utilisée pour refroidir la centrale puis y est rejetée, à une température forcément plus élevée.

11h35 : Paris déclenche le niveau 3 de son plan canicule, qui prévoit notamment l'ouverture toute la nuit de cinq parcs et jardins supplémentaires, dont le parc Monceau. "Ces parcs disposent de fontaines à eau pour se désaltérer et se rafraîchir", explique la mairie. Des salles rafraîchies seront par ailleurs ouvertes dans des établissements publics, notamment dans les mairies d'arrondissements.

10h58 : "Nous allons saturer très très vite" et "les gens vont attendre aux urgences" a par ailleurs alerté Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes de France, ce matin sur RMC. L'afflux de patients lié à la canicule "aggrave une situation déjà compliquée de travail dans les hôpitaux", y compris dans des services d'urgence pour l'instant peu touchés par la canicule comme ceux de Paris. "On a fermé trop de lits, trop de structures hospitalières", déplore-t-il.

10h48 : La ministre de la Santé a répondu à cette interpellation sur France Inter ce matin. "Nous avons pris des mesures depuis 2003 pour avoir dans tous les lieux de vie, notamment dans les hôpitaux (...), des pièces rafraîchies", assure-t-elle, "mais il faut les équiper au fur et à mesure". Elle promet d'"adapter les hôpitaux aux épisodes de canicule" tout en soulignant les difficultés techniques qui peuvent exister dans certains hôpitaux "qui ont plus de 100 ans".

10h55 : Alors que les fortes chaleurs perdurent, certains hôpitaux s'inquiètent. A l'hôpital Saint-Antoine à Paris, le personnel affirme que la température a récemment atteint 37°C à l'intérieur. Ils racontent à franceinfo les difficultés des patients face à cette chaleur. Une déléguée CGT en appelle à Agnès Buzyn : "J'aimerais qu'en tant que ministre, vous puissiez remettre le budget nécessaire pour climatiser les hôpitaux en France".

09h01 : "Il faut impérativement rouler plus tôt le matin ou tard le soir, éviter les périodes de grande chaleur, protéger les enfants. Prendre suffisamment d'eau dans les voitures, s'arrêter régulièrement".

Alors que 34 départements sont en vigilance orange canicule, la ministre de la Santé est "inquiète pour le grand chassé croisé des vacances", ce weekend, d'autant que la région Rhône-Alpes, où les températures sont très élevées, est traditionnellement celle où se concentre le plus de trafic. Sur France Inter, ce matin, elle a donné ses conseils aux vacanciers, et notamment aux parents.

07h27 : Rappelons que 34 départements sont placés en vigilance orange matin par Météo France ce matin, dans le sud et l'est de la France. "On devrait atteindre voire dépasser les 40 °C par endroits dans le sud", avertit le prévisionniste, qui relevait déjà des températures au-delà de 25 °C à Perpignan, Nice ou encore Orange, à ... 5 heures du matin !


07h16 : Grand soleil et grosses chaleurs, aujourd'hui, sur toute la France. Non, ce n'est pas une erreur : la carte indique bien 34°C dès ce matin à Perpignan. Retrouvez les prévisions de votre commune sur cette page.