DIRECT. Canicule : la Charente-Maritime placée à son tour en vigilance orange, l'alerte concerne désormais 67 départements

Vous n'échapperez pas à la chaleur, sauf si vous vous trouvez près des côtes de la Manche. On pourrait dépasser les 40 °C par endroits dans le sud, vendredi.

Des touristes plongent dans la fontaine du Trocadéro, le 2 août 2018, à Paris. 
Des touristes plongent dans la fontaine du Trocadéro, le 2 août 2018, à Paris.  (GERARD JULIEN / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Ce sont les deux tiers de la France qui transpirent à grosses gouttes. Météo France a étendu sa vigilance orange à la canicule, vendredi 3 août, à la Charente-Maritime. L'alerte concerne désormais 67 départements, de l'Alsace à l'Aquitaine, et de l'Ile-de-France à la Corse. Le Nord-Pas-de-Calais, la Normandie et la Bretagne sont pour l'instant épargnés. Suivez notre direct.

67 départements en vigilance orange. Il s'agit de l'Ain, de l'Allier, des Alpes-Maritimes, de l'Ardèche, de l'Aube, de l'Aude, de l'Aveyron, des Bouches-du-Rhône, du Cantal, de la Charente, de la Charente-Maritime, du Cher, de la Corrèze, de la Corse-du-Sud, de la Haute-Corse, de la Côte-d'Or, de la Creuse, de la Dordogne, du Doubs, de la Drôme, de l'Eure-et-Loir, du Gard, de la Haute-Garonne, du Gers, de la Gironde, de l'Hérault, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire, de l'Isère, du Jura, des Landes, du Loir-et-Cher, de la Loire, du Loiret, du Lot, du Lot-et-Garonne, de la Haute-Marne, de la Meurthe-et-Moselle, de la Moselle, de la Nièvre, du Puy-de-Dôme, des Pyrénées-Orientales, du Bas-Rhin, du Haut-Rhin, du Rhône, de la Haute-Saône, de la Saône-et-Loire, de la Savoie, de la Haute-Savoie, de Paris, de la Seine-et-Marne, des Yvelines, des Deux-Sèvres, du Tarn, du Tarn-et-Garonne, du Var, du Vaucluse, de la Vienne, de la Haute-Vienne, des Vosges, de l'Yonne, du Territoire de Belfort, de l'Essonne, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d'Oise.

 Jusqu'à 40 °C en basse vallée du Rhône. Les températures maximales seront très chaudes sur une grande partie du pays, entre 34 et 38 °C. "On devrait atteindre voire dépasser les 40 °C par endroits dans le sud", prévient Météo France. Ce sera notamment le cas en basse vallée du Rhône.

Jusqu'à la semaine prochaine. Cet épisode de canicule sera "très étendu" et "fort pour le week-end". Quant à ces températures écrasantes, elles devraient "persister jusqu'en milieu de semaine prochaine", prévient Météo France. Il faut remonter à 2006 pour retrouver une canicule "plus intense" à l'échelle du pays. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CANICULE

09h43 : Record de températures, bons conseils pour se rafraîchir... Plusieurs titres de la presse régionale font leur une sur la canicule.

(CENTRE PRESSE)


(L'ARDENNAIS)

(LE REPUBLICAIN LORRAIN)

09h48 : La nuit dernière a été "très chaude", avec des températures "plus élevées que la nuit précédente", selon Météo-France. Le thermomètre n'est pas descendu en-dessous de 30,3 degrés à Perpignan, ce qui pourrait être un record pour cette ville. Il a fait 24,3°C à Toulouse, 24,1°C à Lyon, ou encore 23,1°C à Paris.

09h25 : Météo France a placé 67 départements en vigilance orange à la canicule. Les températures maximales samedi atteindront 31 à 34°C dans le Nord-Ouest, là où il fera le moins chaud, mais 34 à 36°C sur le reste de la moitié nord, et 35 à 39°C sur la moitié sud. Retrouvez la liste des départements concernés ici.

(METEO FRANCE)

09h21 : Le soleil brillera tout au long de la journée sur l'Hexagone. Le thermomètre dépassera les 30°C dès ce matin, dans l'Est et le Sud notamment. Cet après-midi, les températures oscilleront entre 23°C, en Bretagne, et 40°C, dans la vallée du Rhône.

La carte du matin :





La carte de l'après-midi :


09h17 : Sortez le chapeau et la crème solaire, et restez à l'ombre aux heures les plus chaudes : la météo sera caniculaire aujourd'hui.

23h13 : Une partie des rivières françaises souffrent de la chaleur, certaines étant pratiquement à sec. Les nappes phréatiques sont-elles, elles aussi, menacées ? Nous avons posé la question à Laurence Gourcy, hydrogéologue au Bureau de recherches géologiques et minières.

21h35 : @Bordeaux 45°c au soleil 36°c à l'ombre à 14h00....☀️☀️☀️

21h34 : @Vincent nous envoie à son tour une photo de thermomètre, attestant de la température très élevée. Cette fois-ci, c'est à Bordeaux, avec 45 degrés au soleil et 36 à l'ombre.


19h24 : Avec la chaleur, il convient d'adapter notre alimentation, selon Laurence Plumey, médecin nutritionniste, contactée par franceinfo. Exit le riz et les pâtes, bonjours les légumes, le melon et la pastèque. Ses conseils sont à retrouver ici.

Le melon est l\'un des fruits les plus prisés en été.
(MAXPPP)

17h45 : Vous êtes nombreux à prendre le volant ce week-end. Les conditions climatiques vous encouragent à rouler tôt le matin ou tard le soir, mais ce choix n’est pas sans danger. Attention aux risques de somnolence. Allodocteurs vous explique comment prendre la route en sécurité.

17h06 : Pour "limiter l'intensité du pic de pollution", Airparif, l'association de surveillance de la qualité de l'air en Ile-de-France, incite à réduire le trafic routier.



(MAXPPP)

16h56 : La nuit prochaine sera très chaude, prévient Météo France. Dans les 67 départements concernés par la vigilance orange, les températures ne devront pas baisser sous les 20 à 22 degrés dans les villes, et "par endroits, elles resteront même supérieures à 23 degrés, notamment de la basse vallée du Rhône aux côtes méditerranéennes", explique l'institut.

16h46 : Avec 67 départements placés en vigilance orange à la canicule, nous égalons le record du 21 juin de l'année dernière, où autant de départements étaient au même moment sur la carte de vigilance canicule.

16h29 : Le Doubs, la Savoureuse, le Rohrschollen... Tous ces cours d'eau sont asséchés, à cause de la canicule. Sur les images rassemblées par franceinfo, vous pouvez constater les conséquences de ces chaleurs intenses sur ces rivières.

(MAXPPP)

16h20 : Au zoo de Mulhouse (Haut-Rhin), on hydrate les ours polaires avec de la glace et des fruits.





(SEBASTIEN BOZON / AFP)

16h02 : Météo France place la Charente-Maritime en vigilance orange à la canicule. L'alerte concerne désormais 67 départements.

16h01 : Dans les campings, les vacanciers ne sont pas tous logés à la même enseigne : il y a ceux qui ont la climatisation et il y a les autres...

(FRANCE 2)

15h28 : Pendant ce temps-là, il fait bon et frais en Bretagne. Regardez ce reportage de France 2 dans une des rares régions épargnées par la canicule.

14h01 : Plusieurs rivières sont à sec en France, c'est le cas du Doubs ou de la Savoureuse, en Franche-Comté ou de la Logne et la Boulogne en Loire-Atlantique. Mais faut-il craindre pour le niveau des nappes phréatiques ? Pas forcément, nous explique une hydrogéologue dans cet article.

13h58 : Attention si vous devez prendre le train dans les jours prochains. La SNCF craint des risques de "déformation de voies" et d'"arrachement de caténaires" à cause des fortes chaleurs. Après la panne géante à la gare Montparnasse la semaine dernière, ce serait un nouvel épisode fâcheux au moment des grands départs.


13h53 : Pourquoi notre réseau est-il en surchauffe ? La canicule fragilise les installations souterraines et fait chauffer les postes électriques... Reportage de France 3.

13h31 : A Bagnols-sur-Cèze (Gard), la canicule fait souffrir les 18 000 habitants, comme le montre ce reportage de France 2, réalisé ce matin.

13h07 : Au moment de déjeuner, voici une sélection de nos meilleurs contenus :

• Après l'affaire Benalla, le casse-tête de la majorité pour sauver la réforme constitutionnelle : les élus LREM cherchent un créneau pour poursuivre l'examen à l'Assemblée nationale de ce texte phare. Mais la rentrée s'annonce déjà embouteillée.

• Un climatologue nous explique pourquoi il va falloir s'habituer aux épisodes de canicule : "On ne pourra pas revenir à un climat normal", prévient Robert Vautard.

• Le thermomètre s'affole sur une bonne partie de la France métropolitaine. Comment sont établis les seuils de vigilance ? Quel rapport entre la canicule et le réchauffement climatique ? Franceinfo fait le tour des questions qui se posent en ces jours de canicule.

11h12 : En Espagne, en revanche, deux décès ont été attribués à la canicule dans la région de Murcie, dans le sud du pays. Il s'agit d'un ouvrier d'une quarantaine d'années, qui travaillait sur un chantier, et d'un retraité de 78 ans qui travaillait dans son jardin.

11h12 : Bonjour . Je n'ai pas eu vent de décès officiellement attribués à la chaleur en France. L’Agence nationale de santé publique, chargée du suivi des effets sanitaires des fortes chaleurs, expliquait dans son dernier point mercredi qu'il était trop tôt pour compter les morts éventuels dus à la vague de chaleur : "l'impact sur la mortalité ne sera disponible qu'au minimum un mois après la fin de l'épisode".

11h07 : Bonjour, avez-vous eu des retours concernant la canicule de juillet quant aux décès qu'elle a pu provoquer (hôpitaux, morts de la rue, etc) ? Je songe à cette catastrophique gestion de l'été 2003... Merci.

10h36 : Même les animaux doivent s'adapter face aux fortes chaleurs. Franceinfo s'est rendu au zoo de Thoiry (Yvelines). "Que ce soit les ours, les loups ou encore les bisons d'Amérique, tout le monde profite des plans d'eau", explique une soigneuse.

10h29 : Partout ailleurs (hormis sur les côtes de la Manche), c'est bel et bien la canicule, et ces fortes chaleur peuvent affecter la santé de tous, pas seulement des personnes les plus vulnérables. Dans un article détaillé, The Conversation revient sur la question.




(FRED TANNEAU / AFP)

10h24 : Chez moi aussi sur la pointe Bretagne face à la Mer d'Iroise. Mais info à ne pas trop diffuser car il y a déjà assez de touristes ici. Non à l'invasion !

10h24 : Nous sommes très bien en Bretagne avec les températures que nous avons. Nous pouvons sortir de chez nous et nous baigner. Nous ne sommes pas enfermé à broyer du noir comme la moitié sud de la France. Vive les Bretons et la mer à 18 degrés.

10h24 : Bonjour ! À cette heure-ci à Brest il fait 15 degrés sous un beau ciel bleu. Bon courage à ceux qui subissent la canicule. Restez au frais et n'oubliez pas de vous hydrater 😊

10h24 : Dans les commentaires, des Bretons un peu chauvins se vantent de leurs températures clémentes. 15°C ou 35°C : chacun ses préférences.

08h13 : Et si vous vous demandez quelles sont les obligations de vos employeurs quand la température devient extrême, et quel est votre droit de ne pas aller au travail par cette chaleur, vous trouverez la réponse dans cet article.



(MAXPPP)

08h10 : A l'assurance maladie... Pas de climatisation en dehors de l'accueil. Compte tenu de l'état dégradé des lieux, des travaux sont prévus (depuis 10 ans et repoussés d'année en année) mais pas de climatisation au programme.

08h10 : Chez nous les espaces sont climatisés, mais le débat tourne autour du port ou non de la jupe pour les femmes et de la tenue des hommes. Chaque été le problème se pose. Plusieurs responsables se questionnent sur le port de la jupe jusqu’à faire quelques commentaires en matière de sécurité... Le sujet est remonté jusqu’aux délégués du personnel obligeant la direction à réagir. Résultat : port autorisé pour les femmes mais quid des hommes ? Ces derniers doivent conserver un bleu de travail jusqu’aux chevilles.

08h10 : Factrice, je travaille aux heures les plus chaudes. Les voitures ne sont pas climatisées, encore moins notre salle de repos. Nous avons eu de la part de notre direction, des brumisateurs en bombe et un sac isotherme pour la bouteille d’eau. Dans le sud cela fait maintenant 1 semaine que nous souffrons de cette chaleur... Je ne sais pas si je vais tenir encore longtemps.

08h10 : Bonjour Louis, 13 degrés dans l'Eure ce matin, il fait presque froid 😁

08h14 : Dans les commentaires, vous êtes plusieurs à témoigner des débats et des désagréments provoqués par la canicule sur votre lieu de travail. Et un Normand fait rêver le reste de la France : oui, il existe un endroit où les températures sont supportables.

06h49 : Chacun sa méthode pour supporter les fortes chaleurs. En Haute-Vienne, elles font le bonheur ... d'un camping naturiste, qui affiche complet. "On n'a pas le tee-shirt qui colle à la peau" explique le propriétaire. "On peut s'habiller quand on a froid et se déshabiller quand on a chaud sans que ça ne gêne personne. C'est clairement un avantage."

06h46 : Si vous travaillez aussi dans une entreprise qui n'est pas équipée face à la canicule, et vous souffrez de la chaleur, n'hésitez pas à témoigner dans les commentaires.

06h43 : Tout le monde n'est pas équipé pour faire face à ces températures extrêmes. Ainsi, à l'hôtel de police de Metz (Moselle), il n'y a qu'un petit ventilateur pour rafraîchir les policiers et les personnes qui attendent, et aucune fontaine à eau. Fournir des ventilateurs et de l'eau fraîche, "il n'y a pas d'interprétation possible, c'est une obligation de l'employeur", explique un responsable de l'Unsa police. "Mais ça fait plusieurs années qu'on ne répond pas à nos sollicitations."

07h06 : Voici la carte des 66 départements placés en vigilance orange canicule. Elle n'a pas bougé depuis hier après-midi. L'épisode caniculaire restera "très étendu et fort pour le week-end", prévient Météo France, avec des pointes au-dessus de 40 °C dans le Sud. Ces températures élevées devraient persister jusqu'en milieu de semaine prochaine.


06h34 : Il fait tellement chaud qu'en jetant un œil sur la carte des températures de ce matin, on pourrait vraiment croire qu'on a sous les yeux la carte d'un après-midi normal. On attend des température très au-dessus de 30°C un peu partout en France, même si le littoral est un peu épargné, en particulier la Bretagne et le Cotentin. Si vous voulez savoir ce qui vous attend dans votre commune, c'est par ici.