Carte Canicule : dans quelles villes des records de températures ont-ils été battus cette semaine ?

Plusieurs records absolus de température ont été battus dans le sud de la France mardi, alors que l'Hexagone est frappé par une vague de chaleur historique.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
L'été météorologique comprend les mois de juin, juillet et août (photo d'illustration). (MATHIEU THOMASSET / HANS LUCAS / AFP)

Le thermomètre ne cesse de grimper. La France, comme d'autres pays de l'hémisphère nord, est touchée par une nouvelle canicule. Des records absolus de chaleur ont été enregistrés mardi 18 juillet puis mercredi 19 juillet dans le sud du pays, les Alpes, les Pyrénées et en Corse, a annoncé Météo-France. La journée de jeudi devrait être à nouveau torride, les services météorologiques prévoyant des températures supérieures à 35°C sur une partie du pays, avec des pointes à 40°C dans le Var. De fortes chaleurs dopées par le réchauffement climatique. 

>> Vague de chaleur en Europe : suivez les dernières informations dans notre direct

Le sud du pays est particulièrement touché. Le thermomètre a dépassé mardi la barre des 40°C à Verdun (Ariège) où il a fait 40,6°C, à Serralongue (Pyrénées-Orientales), avec 40,4°C, à Tiranges (Haute-Loire), avec 40,6°C, et à Puget-Théniers (Alpes-Maritimes), avec 41,8°C. Mercredi, deux nouveaux records absolus ont été battus dans les Alpes-maritimes, à Cannes (39,1°C) et Mandelieu-la-Napoule (39,4°C). A Verdun et Serralongue, deux villes situées à plus de 500 mètres d'altitude dans les vallées pyrénéennes, les records ont été alimentés par "un effet de fœhn", explique Météo-France. Il se produit lorsqu'une masse d'air se réchauffe brusquement après avoir franchi une chaîne de montagnes.

>> Climat : fait-il chaud ou froid pour la saison ? Comparez la météo du jour à l'historique des températures des dernières décennies

Des records atteints en montagne

On suffoque même en altitude et des records absolus ont également été battus mardi dans plusieurs stations de montagne : à L'Alpe d'Huez (Isère), à 1 860 mètres d'altitude, avec 29,5°C, à Avrieux (Savoie), à 1 104 mètres d'altitude, où 36°C ont été relevés, et à Saint-Martin-de-Belleville (Savoie), avec 32,4°C à 1 500 mètres d'altitude.

En Corse-du-Sud, il a fait 38,3°C à Renno mardi, record absolu pour une température maximale dans cette station météo. Dans toutes ces communes, ces records sont supérieurs de 8°C à 11,9°C aux normales de saison, d'après l'institut météorologique. 

D'autres records absolus à recontextualiser

Plusieurs villes ont enregistré des records absolus, mais Météo-France prend leurs données avec prudence, en fonction de deux critères. L'institut estime que les données fournies par les stations météo ayant au moins 30 ans d'ancienneté permettent d'avoir plus de recul. Des stations plus récentes ont néanmoins mesuré des records absolus, même si elles ne figurent pas sur la carte de franceinfo car elles ont démarré leurs relevés il y a moins de 30 ans. C'est le cas dans les stations du Tech-La Llau (Pyrénées-Orientales, ouverte en 2006), avec 38,1°C relevés, Belcaire (Aude, a déménagé en 2009), où il a fait 36,4°C, et Chamrousse (Isère, ouverte en 2002), avec 28,6°C.

En outre, Météo-France considère que les mesures de certaines stations météo, moins bien notées selon les critères de l'Organisation météorologique mondiale, peuvent présenter des écarts d'un degré Celsius par rapport à la température réelle. C'est le cas par exemple de la station de Castirla (Haute-Corse), classée 5 (la moins bonne note sur une échelle de 1 à 5), où un record absolu de 42,8°C a été enregistré mardi.

Neuf départements en vigilance orange

Le sud-est de la France est touché depuis lundi par une vague de chaleur qui traverse l'ouest du bassin méditerranéen et frappe aussi fortement l'Espagne, la Grèce et l'Italie. Neuf départements sont toujours placés en vigilance orange jeudi : Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Corse-du-Sud, Haute-Corse, Gard, Hérault, Var et Vaucluse. Une alerte orange, synonyme d'un "danger de feux élevé", a été déclenchée pour les feux de forêts sur les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse, pour jeudi et vendredi.

Des records mensuels de température ont notamment été battus mardi à Aups (Var), avec 38,6°C, à Sampolo (Corse-du-Sud), avec 38,1°C, et à Vauvenargues (Bouches-du-Rhône), où le mercure a affiché 37,3°C, et mercredi à Montpellier (Hérault), avec 37,6°C, un summum pour un mois de juillet.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.