Cet article date de plus de trois ans.

Canicule : trop chaud pour travailler !

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Canicule : trop chaud pour travailler !
Article rédigé par
France Télévisions

Peut-on refuser de travailler quand il fait trop chaud ?

Ces jours-ci, le pressing a des allures de hammam : 34°C, plus les vapeurs du fer à repasser. Étouffant, à la limite du supportable. Le secret de Françoise Sadone, responsable du pressing ? Un ventilateur et beaucoup d'eau, pour tenir la cadence.

De l'eau "potable et fraiche"

Dans ces conditions de chaleur extrême, un employé peut-il refuser de travailler ? Non, explique Maître Caroline André-Hesse, du cabinet Ayache Salama : "Il n'y a pas une obligation qui dit à l'employeur : 'vous devez évacuer les locaux de travail à partir d'une certaine température". En revanche, il y a des recommandations qui prévoient que les locaux de travail doivent être évacués à partir de 34°C. L'employeur doit par ailleurs "mettre à la disposition des travailleurs de l'eau potable et fraiche", "ventiler les locaux pour éviter les élévations exagérées de température". Dans certains secteurs d'activité, la solution consiste à modifier les horaires de travail, en commençant plus tôt chaque matin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.