Canicule : les petites communes face à la chaleur

Cordes-sur-Ciel est une petite commune rurale du Tarn qui ne dispose pas des infrastructures d'une grande ville. Mais face aux pics de chaleur, la ville s'est armée et a appris à s'organiser.

France 2

Situé dans le Tarn, Cordes-sur-Ciel est une cité médiévale réputée. Comme de nombreuses villes du sud, le village de 900 habitants a été écrasé par la chaleur vendredi 28 juin. À 14h00, il faisait déjà 35°C. Face aux records de températures, certains essaient d'adapter leur emploi du temps. C'est le cas de Malorie, la factrice du village, qui essaie de terminer le plus vite possible sa tournée de distribution du courrier, afin de ne pas se retrouver encore à l'extérieur aux heures où les températures sont les plus hautes. Car pour monter à Cordes-sur-Ciel , il n'y a qu'une solution : la marche. Myriam, auxiliaire de vie, en sait quelque chose. Elle rend visite aux personnes âgées du village, et leur conseille notamment de s'hydrater. "On a plus la sensation de soif à partir d'un certain âge", explique-t-elle. Un geste qu'il ne faut pas oublier de rappeler à Cordes-sur-Ciel, là où près de la moitié des habitants a 60 ans.

Un million de touristes

Il y a une vingtaine d'années, "on gérait quand l'incident ou la difficulté arrivait". Contrairement à aujourd'hui où "on sait exactement comment réagir en cas de pic de chaleur", précise le maire de la ville. La chaleur semble faire fuir les touristes. Mais ils reviendront. Ils sont un million à visiter cette célèbre cité médiévale chaque année. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Près de Lille, le mercure atteint les 37°C, le 24 juin 2019
Près de Lille, le mercure atteint les 37°C, le 24 juin 2019 (PHILIPPE HUGUEN / AFP)