Canicule : le secrétaire national du Secours populaire appelle à "développer des lieux de répits pour les sans-domicile"

Il faut ouvrir des lieux climatisés aux sans-abris pour qu'ils puissent "retrouver un peu de force", plaide le Secours populaire.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Secours populaire appelle à "développer des lieux de répit" pour que les sans-abris" puissent venir retrouver un peu de force, un peu d'énergie, boire et échanger sur leurs difficultés".  (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

"La nuit, quand il fait 28 degrés sur les trottoirs, les sans-domicile ne dorment pas", a déclaré samedi 6 août sur franceinfo le secrétaire national du Secours populaire français Jean Stellitano, alors que la France est touchée par de nombreux épisodes de canicule et de sécheresse durant cet été.

>> Comprendre la sécheresse exceptionnelle qui frappe la France hexagonale

Le secrétaire national de l'association appelle à "développer des lieux de répit" pour les sans-domicile. "Pour eux, il est très difficile d'être dans un endroit où la température est à moins de 25 degrés pour pouvoir se reposer".

Jean Stellitano appelle également à ce que "les associations ouvrent au maximum leurs lieux climatisés pour que les sans-domicile puissent venir retrouver un peu de force, un peu d'énergie, boire et échanger sur leurs difficultés".

Après un rafraîchissement dans certaines régions, Météo-France prévoit de nouvelles hausses de températures dès dimanche et une aggravation de la sécheresse des sols malgré les orages. Samedi, le Gard et le Vaucluse sont toujours placés en vigilance orange à la canicule.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.