Canicule : des verres connectés dans un Ephad

La période estivale peut être dangereuse pour les personnes âgées. Afin de lutter contre le risque de déshydratation, une maison de retraite de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) utilise des verres connectés.

FRANCE 3

Un verre peut sembler normal sans n'avoir rien de classique. D'apparence banale, les verres connectés enregistrent en effet la quantité d'eau bue par les résidents d'une maison de retraite de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Dans celle-ci, tous les résidents sont équipés. Ces verres quantifient le volume d'eau, font la différence entre un verre renversé et un verre bu et s'allument, si besoin, pour rappeler à leur propriétaire qu'il ne boit pas assez.

Un suivi individualisé

Le suivi est effectué uniquement dans les chambres, la pièce dans laquelle les résidents boivent le moins. Deux fois par jour, les verres sont changés. Une fois passés au lave-vaisselle, ils sont rechargés sur une base et sont réinitialisés. Avant cette étape, ils délivrent également toutes les informations qu'ils ont emmagasinées. Cela permet un suivi personnalisé qui vise à s'assurer de la bonne hydratation des résidents, surtout pendant la période estivale. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Pour bien utiliser votre climatiseur, le mieux est de garder un écart raisonnable entre la température extérieure et celle de votre logement.
Pour bien utiliser votre climatiseur, le mieux est de garder un écart raisonnable entre la température extérieure et celle de votre logement. (MAXPPP)